Le PICA chez le chien

Pica chez le chien

 

Vous avez remarqué un comportement inhabituel chez votre chien : il vous semble qu’il ingère tout le temps des substances non nutritives ? Vous le trouvez toujours en train de manger tout et n’importe quoi ? Papier, plastique, cailloux, herbe, terre, etc. Vous avez raison, ce comportement n’est pas normal. Il a ce que l’on appelle par le syndrome de pica.

Mais de quoi s’agit-il ? Quelle en est la cause ? Quels sont les risques ? Et que faut-il faire ? Nous répondons à toutes vos questions !

Qu’est-ce que le PICA chez le chien ?

Le PICA est une maladie, plus exactement un trouble du comportement alimentaire, qui consiste en l’ingestion d’objets ou de matières non comestibles et qui ne sont logiquement destinées à être mangées.

Il touche également le genre humain, les femmes dans la majorité des cas, mais est surtout fréquent chez les animaux : chien, chat, oiseau, chevaux, vache, etc.

Que mange le chien souffrant de PICA ?

Le syndrome de pica chez le chien se caractérise donc par ce comportement de vouloir irrémédiablement manger des matières non alimentaires. Et là-dessus, la liste est longue dans la mesure où le chien aura tendance à manger ce qui se trouve à sa portée : terre, sable, gravillons, cailloux, végétaux, tissus en tous genres, papier et carton, bouteilles en plastique, bois, métal et même ses propres poils, etc.

Il existe également d’autres formes de PICA chez le chien, comme le fait d’ingérer des excréments appelée aussi « coprophagie » ou encore le fait de lécher compulsivement des surfaces minérales (murs, sols…).

Par contre, l’ingestion d’herbes, si elle n’est pas trop fréquente, ne fait pas partie des comportements pica. Les fibres végétales étant nécessaires au chien pour la stimulation de son transit intestinal. Même les chiens parfaitement normaux avec un taux de fibres suffisant mangent de l’herbe. Il ne faut pas non plus le confondre avec le comportement exploratoire normal du chiot qui a tendance à « goûter » les objets de son environnement. Dans ce dernier cas, un « non » ferme suffit généralement pour lui faire comprendre ce qui se fait ou pas !

Origines et causes du PICA chez le chien

Chez le chien, le syndrome de PICA peut avoir plusieurs causes.

L’ennui ou le stress

Si votre chien se retrouve fréquemment enfermé pendant la journée, dans votre appartement, dans des chenils ou des courettes sans aucune autre activité de stimulation, le pica devient alors un moyen d’évacuer son stress et/ou d’attirer l’attention de son maître.

Une carence alimentaire

Chez le chien, à défaut d’une alimentation industrielle complète de très bonne qualité, le PICA peut être associé à une carence alimentaire qui serait alors due à l’épuisement des réserves en fer de l’organisme ou à une alimentation trop pauvre en sodium.

Un trouble digestif

Plusieurs troubles peuvent être en cause : la présence d’un corps étranger dans l’estomac, l’inflammation de l’intestin, une maladie pancréatique, un parasitisme interne, une prolifération anormale de bactéries dans l’intestin, etc. Le pica serait alors une façon de soulager la douleur ressentie par le chien qui se fera ainsi vomir.

Une pathologie générale

Certaines maladies comme le diabète, la maladie de Cushing, ou autres cancers, peuvent entraîner une boulimie qui incite le chien à manger tout et n’importe quoi.

Une séparation précoce d’avec la mère

De nombreuses études ont démontré que les chiots qui sont séparés trop tôt de leur mère, entre 30 et 45 jours, développent souvent des troubles du comportement, dont le pica.

La sénilité

Plus le chien est âgé, plus il est susceptible de développer le syndrome de PICA qui fait d’ailleurs partie du syndrome DCC ou dysfonctionnement cognitif canin.

Dans ce cas, les symptômes de vieillissement pathologiques s’accompagnent alors de gémissement, de désorientation, d’agressivité et de troubles de l’humeur.

Quels sont les risques pour les chiens souffrant de PICA ?

Les risques peuvent être graves ou minimes selon la nature des objets ou des matières ingérées par le chien. Mais d’une manière générale, les conséquences suivantes ne peuvent être écartées : troubles digestifs, irritation du tube digestif entraînant diarrhée et/ou vomissements, sub-occlusion ou occlusion digestive suite à l’ingestion de ficelles, de tissus ou de plastiques ; perforation digestive suite à l’ingestion d’objets coupants comme des bouts de bois, de la ferraille, des os ; péritonite ; usure précoce de l’émail des dents, voire fracture dentaire s’il a ingéré des matières vraiment durs ; parasitisme ou infection s’il a ingéré d’importantes quantités de terres ou de sables contaminés ; intoxication s’il a ingéré des plantes non comestibles ou des médicaments, baisse de forme et amaigrissement si l’ingestion des matières non nutritives se fait au détriment de la ration alimentaire normale.

PICA : trouble de comportement chez le chien

Que faire en cas de PICA chez le chien ?

Pour venir à bout de ce comportement souvent désagréable et nuisible pour la santé du chien, il est conseillé de consulter un vétérinaire afin d’écarter d’abord toutes les causes médicales. Un examen complet incluant une exploration de la fonction digestive et de l’infestation parasitaire doivent être effectués : bilan sanguin, analyse de selles, échographie, endoscopie digestive…

Ensuite, le meilleur moyen de gérer ce problème reste d’en traiter la cause. Posez-vous donc les bonnes questions :

  • Est-ce que votre chien sort régulièrement ? Est-ce qu’il est souvent laissé seul pendant la journée ? Est-ce qu’il a suffisamment d’activités pour s’occuper ? Un compagnon ? Il suffirait alors que vous remédiez à cette situation en sortant régulièrement votre chien, en passant du temps avec lui, en lui proposant des jouets très solides ou des os à mâcher, en aménageant un poste de garde par exemple pour détourner son attention.
  • Votre chien reçoit-il une alimentation de très bonne qualité, et en quantité suffisante ? Pensez à changer son alimentation en lui proposant des aliments hyperdigestibles par exemple.

Si le problème est uniquement comportemental, vous pouvez consulter un vétérinaire spécialisé dans le comportement du chien pour un traitement médical et une thérapie comportementale adaptée. Découvrez aussi notre guide pour apprendre à son chien à ne pas manger n’importe quoi.

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire