Reconnaître et soigner une conjonctivite chez le chien

conjonctivite canine
Avatar
Rédigé par Le Spécialiste Canin

Le chien est exposé à plusieurs maladies parmi lesquelles nous comptons la conjonctivite. Cette pathologie est très fréquente chez le chien et le chiot. Elle se présente sous plusieurs formes et est en général source de douleurs pour votre animal. Il est donc important de l’identifier rapidement afin de soigner votre compagnon au plus tôt.

Quels sont les différents types de conjonctivites chez le chien ? Quels sont ses symptômes ? Comment soigner une conjonctivite chez le chien ? Comment la prévenir ? Découvrez dans cet article toutes les informations sur cette pathologie afin de préserver la santé de votre compagnon à quatre pattes.

 

Les différents types de conjonctivites chez le chien

La conjonctivite est une maladie oculaire très récurrente chez les canins. Cette pathologie affecte les yeux de l’animal, et elle peut s’avérer dangereuse lorsqu’elle n’est pas très vite prise en charge. On distingue plusieurs types de conjonctivites, selon leurs causes.

Conjonctivite infectieuse

La conjonctivite infectieuse est généralement due à une infection bactérienne, virale ou mycosique. Cette forme de conjonctivite est la plus grave, car elle peut cacher une infection généralisée du toutou. Elle se manifeste par une rougeur des paupières et un écoulement irrégulier de pus.

Conjonctivite allergique

La conjonctivite allergique est la forme la plus courante chez les chiens. Elle est fréquemment saisonnière et touche souvent les yeux du chien. Elle peut être due à une allergie aux pollens ou encore aux acariens.

Elle est également due à la présence de poussière dans les yeux du chien. Quelques prescriptions du vétérinaire peuvent permettre de soigner cette conjonctivite très vite. Elle peut encore disparaître lorsque votre chien n’est plus en contact avec l’allergène.

Conjonctivite due à un corps étranger

Lorsqu’il y a un corps étranger dans l’œil de votre chien, il peut entraîner une conjonctivite. En effet, lorsqu’un grain de sable entre dans les yeux de votre compagnon lors d’une partie de jeu, ou que vous introduisez une brindille dans son œil par inattention, cela peut engendrer une irritation de l’œil. Dans ce cas, la conjonctivite n’est pas très grave. Elle s’arrêtera dès que le corps étranger ne sera plus présent dans l’œil du chien.

La conjonctivite due à un assèchement lacrymal

L’assèchement lacrymal est une des causes principales de la conjonctivite chez le chien. Si votre animal souffre souvent de sécheresses oculaires, cela peut entraîner la conjonctivite. Cependant, l’assèchement lacrymal ne doit pas être pris à la légère. Elle peut être un signe avant-coureur d’autres pathologies plus graves.

 

Les symptômes pour reconnaître une conjonctivite chez le chien

Reconnaître une conjonctivite chez le chien n’est pas un exercice difficile. En dehors de la rougeur des paupières, qui est le principal symptôme de cette pathologie, il peut y avoir des écoulements oculaires avec un aspect sanglant, aqueux, visqueux ou purulent.

De plus, vous allez remarquer que votre animal de compagnie ressent des douleurs au niveau de l’œil affecté. Rappelons que la conjonctivite peut affecter un seul œil, ainsi que les deux yeux. Le chien aura donc tendance à gratter l’œil affecté avec ses pattes. Il peut également cligner régulièrement ou encore garder l’œil fermé.

La conjonctive se manifeste aussi par une dilatation des vaisseaux sanguins autour de l’œil. La paupière s’enfle et change d’aspect.

conjonctivite chez le chien

Comment soigner la conjonctivite chez le chien ?

Si votre compagnon à quatre pattes soufre de la conjonctivite, la première des choses à faire est de le conduire chez un vétérinaire. Ce dernier pourra faire son diagnostic afin de prescrire un traitement adéquat à votre animal. Nous vous invitons à éviter l’automédication.

Le diagnostic du vétérinaire

Pour effectuer son diagnostic, le vétérinaire va procéder à plusieurs examens et analyses cliniques pour vérifier si votre animal a été infecté par des bactéries, ou s’il fait tout simplement une réaction allergique.

Il prendra le soin d’inspecter l’œil infecté. Il peut également vous poser certaines questions afin de savoir si votre compagnon a des allergies ou les circonstances dans lesquelles le chien a été infecté. À l’aide d’un test de Schirmer, le vétérinaire mesurera la quantité de la sécrétion lacrymale dans le but de vérifier qu’il n’y a pas la présence d’un corps étranger dans l’œil du chien. Après tous ces examens, le vétérinaire peut enfin diagnostiquer une conjonctivite.

Le traitement de la conjonctivite

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, il revient au vétérinaire de prescrire un traitement pour soigner la pathologie dont souffre votre animal de compagnie. Le traitement dépendra bien entendu de la cause de la conjonctivite, et du degré de gravité.

Par exemple, lorsqu’il s’agit d’une simple irritation des yeux suite à une réaction allergique, le vétérinaire pourrait prescrire un nettoyant pour les yeux de votre animal. Il peut également prescrire une pommade ou des gouttes anti-inflammatoires. Lorsque l’état de votre toutou est dû à une infection, le spécialiste prescrira un traitement antibiotique adapté.

 

Comment prévenir la conjonctivite chez le chien ?

Bien qu’il soit impossible de contrôler tous les facteurs susceptibles d’entraîner une conjonctive, il est quand même possible de la prévenir. Pour réduire les risques de contracter cette pathologie, vous devez avant tout adopter une bonne hygiène de vie. Veillez à la propreté de votre animal, et à ce qu’il vive dans un environnement sain.

Aussi, vous devez lui fournir une bonne alimentation afin qu’il soit toujours en bonne santé. De plus, il est recommandé de nettoyer régulièrement les yeux du chien avec une gaze stérile et un sérum physiologique. Mieux, après chaque promenade prenez le temps de nettoyer ses yeux. Vous devez être en mesure d’identifier les substances auxquelles votre animal est allergique et veiller à ce qu’il n’entre pas en contact avec ces substances.

Coupez régulièrement les poils autour des yeux de votre compagnon et prenez le soin de faire des contrôles de routine chez le vétérinaire.

Enfin, nous vous rappelons que vous ne devez administrer aucune goutte ni pommade à votre chien sans l’avis d’un vétérinaire. Il est la seule personne habilitée à diagnostiquer des pathologies chez votre animal, et à lui fournir un traitement adéquat.

Informations sur l'auteur

Avatar

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire