La castration du chien : ce qu’il faut savoir

Loin d’être anodine, la castration du chien (ou stérilisation pour les femelles) est une étape importante par laquelle de nombreux propriétaires de chien choisissent de passer. Mais chez le chien mâle, cette opération génère souvent le débat et est moins systématique que chez la femelle. Il est donc primordial de bien s’informer sur les avantages et inconvénients de cet acte. Nous allons voir ensemble les différentes méthodes de castration et leurs effets sur notre animal de compagnie.

Castration du chien : quel est le principe ?

La castration est une méthode de stérilisation d’un mâle. Elle vise à empêcher le chien de se reproduire de manière provisoire ou définitive selon la méthode de castration choisie. Cette castration est réalisée par un vétérinaire et répond à un protocole médical bien précis.

Quels sont les différents types de castrations pour le chien ?

La castration du chien est une intervention que seul un vétérinaire peut effectuer. Il existe principalement trois solutions pour castrer un chien mâle : la castration chirurgicale, la castration chimique et la vasectomie. Voici les détails de chacun de ces procédés qui visent à supprimer la capacité de reproduction du chien.

La castration chirurgicale

Il existe différentes méthodes de castration selon le résultat souhaité. Pour une castration définitive, la majorité des propriétaires de chien se tournent vers l’opération chirurgicale visant à retirer les testicules de l’animal. Ainsi, le vétérinaire va retirer les deux testicules du chien sous anesthésie générale.

La vasectomie

Autre méthode de castration chirurgicale, mais cette fois-ci moins invasive, la vasectomie. Celle-ci consiste en la ligature du canal déférent. Elle empêche ainsi la reproduction du chien, mais ne prévient et ne soigne pas les maladies dites hormone-dépendantes ou les comportements d’origines sexuelles.

La castration chimique

Si la castration doit être provisoire, le propriétaire pourra se tourner vers la castration chimique. Une méthode qui consiste en la mise en place d’un implant, chargé en hormones contraceptives, actif durant 6 à 12 mois. Cette castration chimique peut aussi prendre la forme d’une injection, mais sera efficace dans ce cas que 3 semaines.

Combien coûte la castration d’un chien ?

De nombreux maîtres se questionnent le prix de castration d’un chien. Selon la clinique vétérinaire et la méthode de castration choisie, le prix variera entre :

  • 60 et 100 € pour une castration chimique (pose d’un implant)
  • 120 et 250 € pour une castration chirurgicale

Ce prix peut bien entendu être amoindri par l’assurance de votre chien, si vous en avez souscrit une.

Les assurances santé pour chien

Si la plupart des assurances pour animaux excluent de leurs garanties la stérilisation, certaines proposent néanmoins une prise en charge partielle ou totale, selon le niveau de couverture souscrit.

Faites donc bien attention à vérifier si la stérilisation fait partie des garanties et n’hésitez pas à demander différents devis pour comparer les assurances santé. Le plus simple est de comparer les tarifs des assurances santé pour animaux et vérifier que vous serez bien remboursé du montant facturé par la castration de votre chien.



Pourquoi choisir de castrer son chien ?

De nombreux propriétaires hésitent à faire castrer leur animal de compagnie. En effet, la castration du chien n’est en rien nécessaire mais elle a plusieurs avantages. Si vous hésitez à faire opérer votre toutou, voici les raisons qui peuvent vous motiver à castrer son chien.

Se mettre en conformité

Il existe différentes raisons qui peuvent pousser un propriétaire à castrer son chien. Tout d’abord elle peut être légale. En effet, les chiens de première catégorie doivent obligatoirement être stérilisés de manière chirurgicale (loi du 6 janvier 1999).

Les chiens concernés sont les chiens d’attaques non répertoriés au LOF (Livre des Origines Françaises), dont la morphologie peut être assimilée aux :

  • Staffordshire terrier
  • American Staffordshire terrier (chiens dits pitbulls)
  • Mastiff (chiens dits boerbulls)
  • Tosa

Pour rappel, il est interdit d’acquérir, de vendre ou de donner un chien de catégorie 1.

Limiter les problèmes comportementaux

Ensuite, ce choix peut être fait pour remédier à un problème comportemental d’origine sexuelle ou pour prévenir ou remédier à une maladie. En effet, la castration a un impact direct sur le comportement du chien. Certains troubles du comportement peuvent ainsi être résolus.

En retirant les testicules de votre chien ou en jouant sur sa libido grâce à des hormones, vous réduisez son taux de testostérones, source de :

  • Agressivité envers les autres chiens mâles lors des périodes de chaleur des femelles,
  • Comportements à risques, comme les fugues visant à rejoindre une femelle en chaleur,
  • Comportements gênants, comme le marquage urinaire intensif ou les chevauchements intempestifs.

Il est donc généralement fortement conseillé de procéder à la castration d’un chien agressif ou dominant. Mais attention la procédure ne résoudra pas tous les problèmes comportementaux. Si elle en limite certains, elle devra néanmoins s’accompagner d’une éducation plus approfondie et adaptée. Il existe différentes méthodes, comme par exemple celle du clicker, pour rappeler à l’ordre plus facilement votre chien.

Prévenir les problèmes médicaux

Dans le cas d’une ablation des testicules, le propriétaire peut aussi résoudre ou prévenir des problèmes médicaux graves comme :

  • Le testicule ectopique (testicule en position intra-abdominale),
  • La tumeur testiculaire,
  • La tumeur des tissus autour de l’anus,
  • Une affection de la prostate (l’hyperplasie bénigne, un abcès prostatique, un kyste ou une tumeur),
  • Les obstructions de l’urètre,
  • Les fistules anales hormone-dépendantes,
  • Les hernies périnéales,
  • Les maladies de peau hormone-dépendantes.

Ces maladies touchent généralement les chiens âgés non castrés. La castration est alors pratiquée comme un acte préventif pour protéger son compagnon quand il sera plus âgé.

À quel âge faut-il castrer son chien ?

Un chien peut être castré chirurgicalement à tout âge à partir de 6 mois. Néanmoins, il est recommandé de procéder à la castration des petits chiens entre 6 et 8 mois et entre 8 et 12 mois pour les grands chiens. Bien entendu vous pouvez procéder à cette opération sur un chien âgé afin de le traiter contre une maladie. N’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire en amont, quel que soit l’âge de votre chien.

Comment se déroule la castration chirurgicale du chien ?

Tout d’abord, il vous faut prendre rendez-vous avec votre vétérinaire qui vous donnera quelques indications sur la marche à suivre pour préparer votre chien à l’opération. Le chien doit être à jeun et être laissé toute la journée chez le vétérinaire. Celui-ci le placera sous anesthésie générale et réalisera des petites incisions avec un bistouri en avant du scrotum, afin de retirer les testicules. Ces petites incisions ne gêneront pas le chien et ne le feront pas souffrir. Il pourra rentrer chez vous le même jour.

Comment se déroule la castration chimique du chien ?

Si votre choix se porte vers un implant, celui-ci est posé sans anesthésie par le vétérinaire lors de votre prochain rendez-vous. Pas plus gros qu’un grain de riz, il est placé sous la peau de la même manière qu’une puce d’identification. Le chien ne la sentira pas et ne ressentira pas de douleur lors de la pose. La pose ne dure que quelques secondes.

Quel suivi mettre en place après la castration du chien ?

Dans les jours qui suivent l’opération, il vous faudra surveiller la bonne guérison des cicatrices de votre chien. La cicatrisation de la plaie nécessite environ 10 à 12 jours. Ainsi, la période de convalescence après la castration est assez courte.

Il est fort probable que le chien doive porter une collerette pour l’empêcher d’accéder à ses cicatrices durant ce laps de temps. Pensez à la lui retirer lors des repas.

Il vous faudra également lui donner des antibiotiques durant une semaine pour éviter tout risque d’infection.

Quels sont les effets secondaires de la castration sur le chien

Comme pour les femelles lorsqu’elles sont stérilisées, l’effet secondaire le plus répandu en cas de castration est la prise de poids. En effet, les besoins énergétiques du chien se voient diminués de 20% en moyenne, alors que l’animal mange tout autant qu’avant.

Si votre chien vit entouré de femelles non stérilisées, il est possible que l’opération le rende plus énervé. Enfin, comme toute opération, il existe des risques, principalement chez les chiens âgés.

Ce qu’il faut faire après la castration de votre chien

Dés le moment où votre chien est stérilisé, il vous faudra adapter son alimentation afin d’éviter qu’il ne prenne du poids. Cela se traduit par :

  • Une diminution de ses rations quotidiennes
  • Des aliments adaptés aux chiens stérilisés

Si vous ne modifiez pas ses rations, il vous faudra veiller à faire faire à votre chien plus d’exercice au quotidien pour qu’il puisse se dépenser.

Bien entendu, dans tous les cas votre chien appréciera passer plus de temps avec vous en jouant et en se promenant plus longuement. C’est peut-être l’occasion de tester avec lui un sport qui vous sera profitable à tous deux, comme le canicross par exemple.

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire