Piscine pour chien, accessoire utile ?

Vous disposez d’un jardin et vous vous demandez si cela vaut la peine d’acheter une piscine pour votre chien… l’animal va-t-il vraiment prendre du plaisir à se baigner ? En quoi pourra-t-il tirer profit d’une piscine ?

Une piscine pour chien, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, c’est… une piscine réservée aux chiens, soit sous la forme d’un bassin privé à installer dans votre propriété, soit, dans certaines régions, un établissement où seuls les chiens (et parfois leurs maîtres) sont admis à la baignade !

Les piscines publiques pour chiens

En effet, en France, en Belgique et au Canada, mais aussi en Espagne et aux Etats-Unis, certaines piscines publiques ont été créées exclusivement pour nos compagnons à quatre pattes. Bon à savoir si vous voyagez, et que vous avez envie d’offrir un ou deux plongeons à votre toutou :

  • Le Dog Hôtel de Saran (France) : depuis quelques saisons, ce complexe pour chats et chiens propose une nouveauté : la « dog plage », installée, avec ses chaises-longues et ses parasols, au bord d’une piscine ouverte non seulement aux chiens de la pension, mais aussi à ceux de l’extérieur. A la belle saison, 9 mètres sur 7 d’eau chlorée sont ainsi consacrés aux ébats aquatiques de nos chouchous à poils et à pattes.
  • Le Dog Center de Charleroi (Belgique) : dotée de cabines, de douches, de bassins, cette piscine ressemble en tous points à une piscine municipale, sauf qu’elle est réservée… aux chiens ! Là, les toutous peuvent s’ébattre à leur aise dans des eaux filtrées et nettoyées de façon à leur assurer d’optimales conditions d’hygiène, et chauffées à 28-29 degrés. Uniquement accessible sur rendez-vous, le bassin est privatisé, vous permettant même de faire un petit plongeon avec votre chien.
  • Les piscines pour chien dans les reste du monde : il s’agit souvent de complexes réservés aux créatures dotées de quatre pattes et de poils, chiens ou chats, et entièrement conçus pour le bien-être de ces animaux. On y amène aussi bien son chien pour lui permettre de nager et de s’amuser que pour lui octroyer des soins d’hydrothérapie.

Les piscines de jardin pour chien

Si aucune piscine pour chiens n’a ouvert dans votre région mais que vous êtes l’heureux propriétaire d’un jardin, vous pouvez facilement vous procurer une piscine pour votre chien. Attention : nous avons bien dit une piscine, pas une simple cuvette où l’animal se contentera de faire trempette ! Comme les piscines « humaines », les piscines pour chien :

  • sont des bassins suffisamment grands pour que votre petit Médor (ou votre grand Snoopy) puisse s’y ébattre
  • peuvent être enterrées ou au contraire hors sol
  • pour les modèles les plus perfectionnés, sont dotées d’un système de filtrage des eaux qui en assure l’oxygénation.

La piscine pour chien, une drôle d’idée ?

Pas du tout ! Bien au contraire, en autorisant votre chien à se baigner dans une piscine sécurisée et conçue spécialement pour son usage personnel, vous lui permettez :

  1. De se dépenser ! Tous les chiens ont besoin de faire de l’exercice. Les plus sportifs apprécieront l’alternative de l’eau par rapport à la terre, les plus paresseux retrouveront le goût de l’effort physique et du jeu. Sachant qu’une demi-heure de natation est l’équivalent d’une heure et demie de promenade, c’est tout bénéfice, même pour les toutous les plus indolents !
  2. D’apprendre à nager ! La plupart des chiens se déplaceront spontanément dans l’eau et auront beaucoup de plaisir à découvrir cette nouvelle façon de se déplacer. Attention, ce n’est pas le cas de toutes les races : un basset ou un bouledogue risque d’avoir des difficultés et ne guère goûter ce genre d’exercice. Idem pour les terriers écossais et les dobermans.
  3. De se former au sauvetage dans l’eau ! Eh oui, certains chiens, convenablement dressés (comme les Terre-Neuve, champions en la matière, mais aussi les Golden Retriever et les labradors) peuvent devenir de précieux auxiliaires en cas de naufrage ou de tempête. La fréquentation d’une piscine leur permet de s’entraîner.
  4. De nouer des liens forts avec vous ! Même si vous ne rejoignez pas votre petit compagnon dans l’eau, vous partagez avec lui une nouvelle activité et de grands moments de jeux.
  5. De retrouver ses capacités motrices après un accident, une patte cassée ou une opération, ou à soulager ses douleurs articulaires ou musculaires s’il s’agit d’un chien âgé.
  6. De bouger en présence d’un surpoids et, par conséquent, de lutter contre les kilos en trop ou l’obésité canine.
  7. De se rafraîchir ! En été, par forte chaleur, votre chien souffre autant que vous. Surtout que sa peau n’est pas dotée de la faculté de transpirer… L’animal éprouve donc des difficultés particulières à réguler sa température corporelle. Avec un bon bain, pas de coup de chaleur à l’horizon !
  8. De se laver ! Eh oui, un bain en vaut un autre, ou presque. Si votre chien n’aime pas l’eau, la piscine lui en proposera une approche différente, tout en le débarrassant de la poussière et des déchets qui encombrent ses poils.
  9. De s’amuser comme un petit fou ! Et cela, dans le fond, c’est le plus important…

piscine pour chien

L’hydrothérapie pour chien, comment ça marche ?

Si l’hydrothérapie canine est pratiquée dans les bassins publics ou encore auprès des centres vétérinaires spécialisés, rien ne vous empêche de vous servir de la piscine de votre chien pour améliorer le bien-être physique de l’animal.

Quels sont les bienfaits de l’eau pour les chiens souffrants ?

Comme pour l’homme, l’eau permet à l’animal d’entretenir ses muscles sans exercer de pression sur ses pattes. Un chien affecté d’arthrose, par exemple, y trouvera de grands bénéfices.

Le massage effectué par l’eau est également bénéfique au système vasculaire de l’animal.

Pour beaucoup de chiens, le contact avec l’eau est rassurant. Découvrir que bouger leurs membres sous l’eau est beaucoup moins douloureux que sur terre leur permet d’effectuer une rééducation ou de l’exercice en douceur et a aussi un effet positif sur leur moral.

L’hydrothérapie chez le vétérinaire

Chaque séance se déroule en plusieurs étapes :

  1. Avant l’immersion, le praticien effectue un léger massage afin de préparer les membres douloureux à être manipulés.
  2. Un premier contact avec l’eau a lieu, généralement sous la forme d’une douche.
  3. L’animal est plongé dans le bassin et les exercices commencent.
  4. A sa sortie, il est plongé dans un bain de bulles pour se détendre.

L’hydrothérapie maison

Elle peut être utilisée pour compléter des soins vétérinaires, ou simplement pour inciter un chien un peu paresseux à faire de l’exercice. En aucun cas, vous ne pouvez soigner vous-même un toutou suite à une blessure, même dans l’eau.

Par contre, il est tout à fait possible de vous servir de votre piscine pour convaincre l’animal de bouger sans risque de se blesser.

Comment apprendre à nager à un chien ?

Vous avez fait l’emplette d’une piscine pour votre chien ? Ne l’y plongez surtout pas sans crier gare, vous risqueriez de l’effrayer et il ne voudrait plus jamais réitérer l’expérience ! Procédez plutôt ainsi :

  1. Remplissez la piscine de quelques centimètres d’eau seulement. Faites-y patauger votre chien, en transformant cette étape préliminaire en un moment de jeu.
  2. Habituez-le progressivement à de l’eau plus profonde, mais apprenez-lui toujours à vous obéir. Votre toutou doit sauter dans la piscine à votre signal, pas avant.
  3. Au début, votre chien va pagayer en utilisant surtout ses pattes avant. Ne le laissez pas se fatiguer trop longtemps et montrez-lui comment se servir de tous ses membres.
  4. Apprenez-lui à sortir seul du bassin, si celui-ci est équipé d’une rampe (ce qui est vivement recommandé).

Bon à savoir :

Si l’animal appartient à une race naturellement peu portée sur la nage, il sera peut-être incapable de se maintenir tout seul dans l’eau. Dans ce cas, le mieux est de recourir à un gilet de sauvetage.

Mais si vous possédez un border collie, un labrador, un setter ou encore un retriever, celui-ci deviendra très rapidement un champion. Non seulement ces races forment les meilleurs nageurs canins, mais de plus, leurs représentants adorent nager !

apprendre son chien à nager

Comment choisir sa piscine pour chien ?

Pour choisir la piscine dans laquelle se baignera votre chien, tenez compte de la taille et du poids de l’animal :

  • Votre toutou doit disposer de suffisamment de place pour pouvoir s’ébattre à son aise. Dans l’eau, il va nager, jouer, s’ébrouer…
  • Pour des conditions de baignade parfaitement sécurisées, il est préférable qu’il ait pied. Comptez un mètre d’eau pour les chiens de grande taille, tandis que quelques centimètres de profondeur suffiront pour un petit ou un moyen chien.
  • S’il s’agit d’un très gros chien, mieux vaut miser sur un matériau solide, comme le métal. Sinon, un bassin en PVC conviendra parfaitement.
  • Bien entendu, la piscine gonflable qu’utilisent vos enfants n’est absolument pas adaptée à votre chien… il aurait tôt fait d’en abîmer le revêtement avec ses griffes ou sa gueule !

Où installer la piscine de son chien ?

Pas en plein soleil, mais pas à l’ombre non plus. Choisissez un endroit de votre jardin qui soit légèrement ombragé, à proximité d’un arbre par exemple. Le soleil doit chauffer l’eau, mais il pourrait être dangereux d’exposer le chien trop directement à ses rayons. Surtout dans l’eau, l’animal n’est jamais à l’abri d’un coup de soleil.

Comment équiper une piscine pour chien ?

Si le fond de la piscine n’est pas antidérapant, installez-y un tapis pour empêcher votre chien de glisser.

Pour les chiens de grande taille, choisissez un bassin pourvu d’une rampe d’accès. Il s’agit d’une sorte de pont le long duquel l’animal pourra remonter afin de sortir lui-même de la piscine. Vous pouvez également l’acheter à part.

Comment entretenir la piscine de son chien ?

Pour que votre chien se baigne toujours dans de bonnes conditions d’hygiène, videz la piscine après quelques jours d’utilisation et nettoyez-la à l’aide d’une solution adaptée. Vous éviterez ainsi la formation d’algues, véritables nids à bactéries.

Quelles précautions pour une baignade sans danger ?

  1. Ne laissez jamais votre chien se baigner seul, sans surveillance. Même s’il est bon nageur, il y a toujours un risque de noyade. Surtout si le chien se fatigue et ne parvient pas à sortir seul du bassin.
  2. N’oubliez pas de sécher soigneusement l’animal lorsqu’il sort de l’eau. Mouillé, son pelage risquerait de lui valoir un coup de soleil.
  3. Habituez le chien à ne pas boire l’eau de la piscine, surtout si elle est salée (l’eau salée ingérée en grande quantité pouvant être la cause de troubles gastriques à l’origine d’une déshydratation).
  4. Si l’eau est chlorée, n’y laissez pas le chien plus d’une heure d’affilée (une demi-heure s’il s’agit d’une race sensible) et rincez-le à l’eau claire à sa sortie.

Notre conseil :

Avant d’acheter une piscine pour votre chien, assurez-vous que celui-ci aime l’eau. S’il en a peur, l’achat d’une piscine n’est pas le meilleur moyen de le familiariser avec l’élément liquide. Mieux vaudra l’emmener se promener au bord de la mer, où il pourra se tremper les pattes sur la grève tout en marchant à vos côtés. Pour aider votre chien allergique à l’eau à se rafraîchir dans un jardin en pleine canicule, achetez-lui plutôt… un tapis réfrigérant ! En effet, la natation doit rester un plaisir, même pour nos amis canins, et non se transformer en épreuve de force… gardez votre énergie pour lui faire prendre quelques bains pendant l’année qui, eux, sont indispensables !

Ajouter un commentaire