Âge du chien : comment le calculer ?

Considéré depuis la nuit des temps comme le meilleur ami de l’homme, le chien a aussi une autre caractéristique : il a… deux sortes d’âge !

Son âge biologique d’abord, qui est celui qui correspond au nombre d’années s’étant effectivement écoulées depuis sa naissance. Mais parfois, on n’a aucun moyen de connaître la date de naissance de son toutou. Les animaux trouvés ou adoptés à l’âge adulte ne portant malheureusement pas leur carte d’identité sur eux, on en est réduit à calculer leur âge biologique en fonction de certains critères. Lesquels ? Comment calculer l’âge de mon chien si je n’ai aucune idée du jour où il est né ?

Mais le chien a aussi un âge « humain »… c’est-à-dire, son âge biologique converti en âge d’homme ! Comme chacun sait, en effet, à 15 ans, un chien est plus proche d’un vieillard que d’un adolescent… alors, quel âge aurait-il si c’était un homme ? Comment calculer l’âge de mon chien à échelle humaine ?

Nous vous aidons à répondre à toutes ces questions !

Calculer l’âge de mon chien, pour quoi faire ?

Tout d’abord, pourquoi est-il indispensable de connaître l’âge de son chien ? C’est amusant de pouvoir lui attribuer un certain nombre d’années, certes, et encore plus de convertir ces dernières en âge « humain »… mais encore ?

L’âge du chien, une info essentielle

Loin d’être un simple objet de curiosité, l’âge de votre chien est une donnée fondamentale qui vous permettra de bien prendre soin de votre compagnon à quatre pattes. En effet, calculer l’âge biologique dans un premier temps, humain dans un deuxième temps, de votre chien vous permettra de savoir :

  • à quel stade de sa vie se trouve l’animal
  • quels sont ses besoins qui en découlent.

En quoi l’âge de mon chien est-il important ?

Trois grandes étapes composent l’existence d’un chien : 1. la jeunesse (jusqu’à deux ans environ, en fonction des races), 2. l’âge adulte et 3. la vieillesse (à partir de 5 ans mais parfois pas avant 8 ans, selon la race). Or, si un chien adulte est en pleine possession de ses forces et de sa santé, avec des besoins énergétiques peu variables, un chiot aussi bien qu’un chien âgé nécessitent des soins particuliers. Notamment, ils ont besoin :

  • d’une alimentation adaptée
  • de vaccins et de vermifuges (pour le chiot)
  • de bilans de santé fréquents (pour le chien âgé)

La période de sénescence d’un chien, qu’est-ce que c’est ?

Connaître l’âge de votre chien vous permettra, en particulier, de pouvoir anticiper le début de sa période de sénescence, c’est-à-dire de son entrée dans la vieillesse. A ce stade, les fonctions organiques commencent à ralentir, mais de façon très souterraine. C’est pourquoi, si vous ne connaissez pas l’âge de votre chien, vous ne vous apercevrez pas tout de suite que l’animal est en train de devenir un vieillard, et serez donc dans l’impossibilité de prendre les mesures qui s’imposent… c’est-à-dire, pour commencer, d’effectuer un bilan complet chez le vétérinaire !

En procédant à des examens dès l’entrée de votre chien dans la vieillesse, vous lui éviterez certainement bien des ennuis de santé dans les années qui vont suivre, et serez à même d’adapter progressivement son alimentation et son exercice aux nouvelles contraintes de son âge.

En d’autres termes, connaître l’âge de votre chien, c’est lui assurer une retraite sereine

A quel âge mon chien sera-t-il un vieillard ?

Il n’existe pas d’âge clairement défini pour tous les chiens, une fois pour toutes. Certains toutous deviennent « vieux » plus tôt que d’autres. Pour savoir quand votre chien devra effectivement être considéré comme un vieillard, vous devez connaître son seulement son âge, mais aussi son poids, selon le tableau de correspondances suivant :

  • Moins de 15 kilos : 10 ans
  • Entre 15 et 40 kilos : 9 ans
  • Plus de 40 kilos : 7 ans

Vous l’avez compris : plus votre chien est gros ou appartient à une grande race, plus il vieillira tôt… c’est l’impitoyable loi de la nature !

Comment connaître l’âge biologique de son chien ?

Bien sûr, si vous avez acheté votre chien dans un élevage, ou que vous connaissez intimement la personne qui vous l’a donné et donc le moment où la chienne a mis bas, la question ne se pose pas. Mais si vous avez adopté un chien adulte ou recueilli le vôtre dans un refuge ou dans la rue, elle est au contraire très pertinente !

Lorsque la date de naissance du chiot est inconnue, il vous reste heureusement certaines caractéristiques physiques, dont une observation attentive va vous permettre, non pas d’établir à cent pour cent l’âge biologique de l’animal, mais au moins de vous en faire une idée précise.

Dans ce but, concentrez-vous sur les yeux, le pelage, la démarche, la silhouette et enfin, surtout, les dents de votre toutou !

Que disent les yeux, le pelage, la démarche, la silhouette de votre chien sur son âge ?

Observer les yeux, le pelage et la démarche de votre chien ne vous permettra pas de connaître son âge, mais plutôt de le situer dans l’une ou l’autre des 3 tranches d’âge précédemment énoncées : la jeunesse, l’âge adulte et la vieillesse.

  • Les yeux : chez un jeune chien, ils sont vifs et brillants. Plus l’animal vieillit, plus leur éclat se ternit, jusqu’à devenir presque opaques.
  • Le pelage : souple et fin chez le chiot, doux au toucher, il deviendra de plus en plus épais et rêche au fur et à mesure de la croissance du chien. A l’approche de la période de sénescence, des taches plus claires pourront se former à la hauteur du museau.
  • La démarche : des muscles bien dessinés, et une énergie folle… un chien dans la force de l’âge aura une démarche dynamique et bien assurée !
  • La silhouette : sauf s’il souffre d’embonpoint, votre chien pourra accuser une tendance à devenir de plus en plus maigre avec l’âge. Sa silhouette sera moins nerveuse, plus émaciée.

Les dents, des organes qui en savent long

Mais si vous voulez donner un âge biologique précis à votre chien, examinez ses dents : leur stade de développement aussi bien que leur état général vous en diront aussi long, ou presque, qu’une date de naissance figurant noir sur blanc sur un certificat !

Chez le chien, les dents de lait, puis définitives, apparaissent dans l’ordre suivant:

  1. Entre 8 semaines et 6 mois : les dents de lait (canines à 21 jours, incisives coins, mitoyennes et pinces à 25, 28 et 30 jours, molaires entre la 3e et la 5e semaine)
  2. Entre 4 et 7 mois : les dents permanentes (pinces à 4 mois, mitoyennes à 4,5, coins à 5, canines à 6-7 mois)
  3. Entre 1 et 2 ans : les dents commencent à jaunir, le tartre à s’accumuler. Les incisives centrales inférieures, les premières touchées par l’usure, prennent une forme légèrement carrée
  4. Entre 3 et 5 ans : l’usure des incisives inférieures est désormais visible, elles deviennent nettement carrées
  5. Entre 5 et 6 ans : les incisives supérieures sont concernées à leur tour par l’usure
  6. Après 6 ans : le tartre s’est accumulé, les gencives sont parfois rouges et gonflées, il manque des dents… la vieillesse est proche !

Selon le nombre de dents qui ornent les mâchoires de votre chien, mais aussi leur forme et leur couleur, il vous sera donc possible (avec l’aide d’un vétérinaire) de deviner son âge biologique !

Comment connaître l’âge humain de son chien ?

Maintenant que vous avez établi l’âge biologique de votre petit compagnon à quatre pattes, il ne vous reste plus… qu’à calculer son âge humain !

Y a-t-il un chiffre magique pour calculer l’âge humain de son chien?

On a longtemps cru qu’il suffisait de multiplier l’âge biologique de son chien par 7 ou par 9 pour connaître son équivalent à l’échelle humaine. Pourquoi ?

En réalité, la question du calcul de l’âge du chien est une vieille, très vieille histoire, qui remonte… à l’Antiquité. Aristote déjà, dans son Histoire des Animaux, proposait des pistes de réflexion concernant la longévité des espèces !

Et au XVIIIe siècle, le naturaliste Buffon prend le relais, proposant une méthode toute personnelle pour calculer l’âge des chiens. Le savant établit ainsi un rapport de proportion entre l’espérance de vie de l’homme et celle du chien. Certains hommes vivent jusqu’à 81 ans, la plupart des chiens jusqu’à 9 ans… Facteur commun, donc, entre les deux espèces, humaine et canine : le chiffre 9. Pour calculer l’âge de votre chien, vous n’avez qu’à multiplier son âge biologique par 9, et le tour est joué !

Selon d’autres scientifiques, en revanche – mais en fonction du même raisonnement, seul variant l’âge considéré comme l’espérance de vie aussi bien du chien que de l’homme – c’est au contraire le chiffre 7 le dénominateur commun entre humains et canins, une croyance qui nous a poursuivis jusqu’au XXIe siècle, ou presque !

Pourtant, un certain docteur Lebeau, vétérinaire de son état, avait constaté dès 1953 que la croissance des chiens est jusqu’à 20 fois plus rapide que celle des humains pendant la première année de leur existence, avant de ralentir dans un rapport de proportion mineur, qui varie, du reste, selon la taille de l’animal.

Et vous l’avez deviné, c’est lui qui avait raison ! Mais comme, du coup, le calcul de l’âge de votre chien s’avère un tout petit plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord, voilà encore quelques explications pour vous permettre d’y voir plus clair.

Que dit la taille de mon chien sur son âge biologique ?

Non seulement la vitesse de croissance d’un chien est différente de celle des hommes mais, de plus, elle varie selon la taille de l’animal. Un petit chien vieillira en effet plus ou moins vite qu’un gros chien. Pour calculer l’âge humain de votre toutou, vous devez donc d’abord déterminer à quelle catégorie de taille il appartient.

Les 4 catégories de taille des chiens

La taille d’un chien ne correspond pas à sa hauteur en centimètres, mais plutôt au poids de l’animal. On distingue ainsi 4 catégories de taille :

  1. Moins de 10 kilos : chien de petite taille (chihuahua, caniches, pékinois, bichons…)
  2. 10-23 kilos : chien de taille moyenne (carlins, labradors, épagneuls, spitz…)
  3. 24-40 kilos : chien de grande taille (bergers allemands, braques, dalmatiens, huskys, setters…)
  4. Plus de 40 kilos : chien géant (saint-bernards, terre-neuve, léonberg…)

La croissance du chien jusqu’à 2 ans

Que vous apprend la taille de votre chien sur son âge humain ?

Tout d’abord, elle vous donne des informations sur sa vitesse de croissance ! En effet, on considère qu’un chien entre dans l’âge adulte une fois que sa croissance est terminée, c’est-à-dire, selon sa taille :

  • Vers 1 an pour un chien de petite taille (beagle, cocker anglais, cavalier king charles…)
  • Vers 18 mois-2 ans pour un chien de taille moyenne (chow-chow, dalmatien, berger belge…)
  • Vers 2 ans, 2 ans et demi mois pour un chien de grande taille/géant (leonberg, barzoï, lévrier irlandais…)

Ces données parlent d’elles-mêmes : aux alentours de 2 ans, alors que les bébés humains commencent tout juste à marcher et à parler, les chiens sont déjà considérés comme des adultes. En d’autres termes, votre compagnon à quatre pattes grandit beaucoup plus vite que vous… un élément qui doit être pris en compte dans le calcul de son âge puisqu’on considère scientifiquement qu’un chien de 2 ans a la même maturité organique qu’un homme adulte de 24 ans!

La croissance du chien adulte

Jusqu’à leur entrée dans l’âge adulte, tous les chiens, quelle que soit leur taille, vieillissent donc au même rythme, mais sur une durée plus ou moins longue : il faut donc considérer qu’un petit chien d’1 an et un gros chien de 18 mois, qui viennent tous les deux d’entrer dans l’âge adulte, ont en réalité le même âge !

De plus, bien qu’ils mettent plus de temps que les petits à devenir adultes, les gros chiens vieillissent ensuite beaucoup plus rapidement, c’est-à-dire qu’ils atteignent plus tôt le seuil de sénescence.

C’est pourquoi les petits chiens ont beau vieillir plus rapidement que les gros au début de leur vie, ils vivent en réalité plus longtemps ! Ainsi, l’espérance de vie d’un chien de grande taille peut être inférieure jusqu’à 25% à celle d’un petit chien. Ce serait une question d’hormones : en effet, les chiens les plus gros auraient un taux d’hormones de croissance supérieur à celui des chiens de petite taille, ce qui les conduirait à vieillir plus rapidement, mais aussi, par conséquent, à être davantage exposés aux maladies liées à l’âge.

Par exemple, un chien de grande taille sera déjà considéré comme un vieillard à 6 ans, alors qu’au même âge, un chien de petite taille sera encore en pleine possession de sa jeunesse…

Alors, comment calculer l’âge humain de son chien ?

correspondance âge du chien en années humainesVous avez à présent tous les instruments en main pour calculer l’âge humain de votre chien.

Déterminez le moment de son entrée dans l’âge adulte en fonction de sa taille. Selon le principe énoncé ci-dessus, les deux premières années (ou la première, ou les 18 premiers mois) de la vie d’un chien équivalent à 24 années humaines.

A 2 ans en moyenne, votre chien a donc 24 ans.

Ensuite, chaque année qui vient équivaut, selon sa taille, à :

  • 4 ans pour un petit chien
  • 5 ans pour un moyen
  • 6 ans pour un gros
  • 7 pour un géant

Prenons l’exemple d’un chien moyen comme un berger des Pyrénées, qui a atteint sa maturité adulte à 2 ans et qui a aujourd’hui 10 ans (âge biologique). Chacune des 8 années entre 2 et 10 ans valent 5 ans de vie humaine. Donc, pour connaître son âge, vous devez faire le calcul suivant :

24 ans (l’âge du chien à 2 ans) + (8 x 5) = 24 + 40 = 64

Un chien moyen de 10 ans aura donc 64 ans en âge humain. Mais, au même âge, un saint-bernard, qui vieillit plus vite, sera en réalité âgé de… 80 ans (24 + (8 x 7) = 80 !)

Qu’en déduire pour l’espérance de vie de mon chien ?

Vous savez désormais que, si vous avez un chien de grosse race, son espérance de vie sera limitée par rapport à celle d’un chien de petite race.

En moyenne, en effet, l’espérance de vie d’un chien va de 8 à 15 ans, selon la catégorie de taille à laquelle il appartient. Un chihuahua pourra vivre jusqu’à 15 ans, tandis qu’un berger allemand ne dépassera peut-être pas les 8 ans.

Cependant, de nombreux autres facteurs doivent entrer en compte dans le calcul de l’espérance de vie de votre chien :

  • Son alimentation
  • Son mode de vie
  • Son environnement

De plus, la race de votre chien peut influer sur le critère de la taille, qui connaît ainsi quelques exceptions.

Notamment, un chien de race brachycéphale comme un bouledogue a beau être considéré comme un petit chien puisqu’il fait généralement moins de 10 kilos, son espérance de vie n’est que de 12 ans environ. En effet, sa morphologie particulière l’expose à certains troubles respiratoires qui raccourcissent son espérance de vie par rapport à celle d’autres petits chiens.

De plus, certains maîtres, par manque de moyens financiers, ne s’adressent pas toujours au vétérinaire, qu’il s’agisse d’un simple contrôle de routine (mieux vaut prévenir que guérir selon l’adage) ou d’un problème de santé visible. De même les vaccins ne sont pas toujours effectués, etc, ce qui nuit sur le long terme à l’espérance de vie du chien. C’est dès le plus jeune âge de l’animal qu’il faut souscrire une assurance santé pour chien afin d’être en mesure de l’emmener en cas d’urgence dans une clinique vétérinaire.

Quels sont les chiens les plus vieux du monde ?

Si les chiens enregistrés dans le livre Guinness des Records comme les plus vieux du monde appartiennent généralement à des races de petite taille, on peut toutefois citer Bluey, un berger australien (donc un chien de taille moyenne) mort à l’âge de 29 ans (c’est-à-dire environ 160 ans en âge d’homme !)

Ensuite vient Butch, un beagle qui a vécu jusqu’à l’âge de 28 ans. Mais puisqu’il s’agit d’un chien de petite taille, en proportion, Butch a vécu beaucoup moins vieux que Bluey puisque, en âge d’homme, il n’avait que… 128 ans !

Enfin, Jerry, croisé entre une petite race (heeler) et une race moyenne (bull terrier), a vécu 27 ans. Etant donné qu’il est croisé entre deux races appartenant à deux tailles différentes, on multiplie par 4,5 (4 pour une petite taille, 5 pour une moyenne) les 25 années d’intervalle entre son entrée dans l’âge adulte (environ 2 ans, c’est-à-dire 24). 24 + 112,5 = 136,5 ans.

Mais, comme tous les records du monde, il ne s’agit là que d’exceptions !

Pour aller plus loin : les outils pour calculer l’âge des chiens sont-ils fiables ?

Sur internet, vous trouverez de nombreux outils pour calculer l’âge humain de votre chien. Il vous suffit de renseigner l’âge biologique de l’animal et sa catégorie de taille pour obtenir une approximation de son âge.

Certains sites proposent aussi des tableaux d’équivalence, pour chaque taille de chien, entre âge biologique et âge humain. Vous pouvez vous y référer, même si les méthodes de calcul varient parfois légèrement d’un tableau à un autre. Il est donc fort possible que votre chien s’avère plus ou moins âgé selon le tableau ou le site que vous consulterez !

De toute façon, dites-vous bien que l’âge humain du chien, ce n’est qu’une approximation permettant de mieux comprendre l’évolution de l’animal et de cerner les grandes étapes de sa vie (enfance, jeunesse, vieillesse). Donc finalement, en âge d’homme, votre chien n’est pas à quelques années près !

Et vous, quel âge a votre chien ? Qu’allez-vous fêter lors de son prochain anniversaire, son âge humain ou son âge canin ?

Ajouter un commentaire