Comment récompenser son chien avec des friandises ?

friandises pour chien

Dresser son chien, ce n’est pas toujours une mince affaire. Pour lui confirmer qu’il a bien compris un ordre ou bien assimilé un geste, rien de tel qu’une petite friandise ! Gratifié, l’animal sera ainsi plus motivé à poursuivre ses progrès. Les récompenses et les friandises sont la base d’une éducation positive. Le chien sera davantage motivé à vous écouter lors des séances d’apprentissage s’il sait qu’il aura une friandise une fois l’exercice réussi. Mais attention, pour récompenser votre chien avec des friandises sans tomber dans l’excès, vous devez respecter certaines règles !

Le guide complet sur le choix et l’utilisation des friandises de récompense lorsque votre chien vous obéit.

Règle numéro 1 : alterner caresses, compliments et friandises

Pour commencer, gardez-vous bien de tout miser sur les friandises ! En effet, si vous abusez de ces dernières, non seulement votre toutou aura de sérieux problèmes de digestion, voire de poids, mais de plus, il s’habituera tellement à être récompensé par sa gourmandise préférée que vous perdrez tout votre crédit. Rappelez-vous : la friandise doit être l’exception, non la règle. Aussi, ne couronnez pas systématiquement tous les efforts de votre compagnon à quatre pattes par l’offre d’un biscuit ou d’un os : soyez également prodigue en caresses et en compliments, et réservez les friandises pour les grandes occasions (ou les gros progrès).

En d’autres termes, vous devez alterner plusieurs types de récompense. Dans le cas contraire, vous risquez de donner de mauvaises habitudes à votre toutou qui s’attendra à avoir une friandise à chaque action réussie.

Règle numéro 2 : varier les friandises

De plus, pour que la friandise que vous offrez à votre chien à l’issue ou au cours d’une séance de dressage continue à faire tout son effet, n’utilisez pas toujours la même. Munissez-vous de deux ou trois sortes de biscuits (ou sticks, ou bouchées, ou petits morceaux de viande séchée), et variez les plaisirs pour les papilles de votre chien, en gardant, bien entendu, le meilleur pour la fin. De fil en aiguille, vous aiderez ainsi l’animal à comprendre qu’il approche du but et, celui-ci une fois atteint, vous lui permettrez de savourer… sa joie ! Sans compter que, en utilisant des friandises différentes, vous pouvez en profiter pour varier les apports caloriques et multiplier les vitamines.

En tant que maître, il faut aussi faire attention à la qualité de l’alimentation donner à son chien. En variant les friandises, vous assurez des ingrédients différents pour l’animal. Cette habitude vous permettra également de savoir quelles sont les friandises que préfère votre chien.

Règle numéro 3 : calculer les calories

Un excès de calories serait dangereux pour votre chien, vous ne l’ignorez pas. Certaines races notamment, comme les chiens dotés d’une grande taille ou d’une forte carrure, sont plus fragiles que d’autres, supportant mal un trop plein de graisse ou de sucre. En vue d’une séance de dressage, préparez à l’avance les friandises que vous destinez à votre toutou, en vous arrangeant pour ne pas dépasser un certain nombre de calories. Faites vos calculs en tenant compte :

  • De la quantité de calories auxquelles votre chien a droit par jour (selon sa race, sa taille et son poids). En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire.
  • Des calories déjà incluses dans les repas de l’animal (au besoin, diminuez un peu les apports quand vous vous servez de friandises pour votre séance de dressage).

Règle numéro 4 : des petits morceaux, mais pas trop !

Pour optimiser votre réserve de friandises lorsque vous apprenez un nouveau tour ou geste à votre chien, vous pouvez fragmenter ces dernières en petits morceaux. Non seulement, ainsi, elles dureront plus longtemps mais, de plus, vous pourrez les attraper plus facilement dans votre sacoche ou votre ceinture, suivant l’accessoire que vous utilisez pour les transporter.

Cependant, prenez garde à bien adapter la taille de la friandise à la gueule de votre chien. En effet :

  • De trop grosses friandises pourraient le blesser, surtout des aliments « durs » comme de la viande séchée ou des biscuits.
  • Au contraire, de trop petites friandises risqueraient d’être avalées tout ronds. Le chien ne les sentirait pas passer et en réclamerait aussitôt d’autres.

Ainsi, vous l’avez compris : récompenser votre chien par une friandise lorsque celui-ci a acquis une base d’éducation (être propre, dormir dans son panier, donner la patte…), c’est bien. Le gaver inutilement, c’est risquer de transformer votre adorable toutou en un détestable enfant gâté, tout en l’exposant au péril de l’obésité. Aussi, n’hésitez pas à gratifier votre chien de son mets préféré lorsque vous jugez qu’il le mérite, mais ne l’habituez pas à abuser des bonnes choses !

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire