Comment isoler la niche de son chien ?

isoler niche pour chien

La niche offre un abri pour votre chien dans le jardin, été comme hiver. Si la fonction principale d’une niche est d’offrir à votre chien un endroit où dormir, elle se doit également de le protéger contre le froid et les intempéries. Une niche bien isolée protégera également le chien des fortes chaleurs en été. C’est pourquoi il est nécessaire de prévoir une isolation rigoureuse, aussi bien à travers le choix de matériaux et d’accessoires appropriés que dans la structure et l’emplacement de la niche.

Alors, comment assurer la bonne isolation d’une niche pour chien ? Comment chauffer une niche pour chien mal isolée en hiver ? Il existe plusieurs méthodes pour améliorer l’isolation d’une niche. Voilà comment bien isoler la niche de votre chien en 5 étapes.

Choisir une niche aux bonnes dimensions

Les dimensions de la niche est le premier critère à prendre en compte pour construire soi-même une niche, ou l’acheter, où votre toutou pourra dormir bien au chaud, quel que soit le temps qu’il fait dehors. En effet, votre chien est le premier producteur de la chaleur dont il va profiter à l’intérieur de sa niche ! Si cette dernière est trop grande, la chaleur corporelle de l’animal va se disperser. Elle sera préservée, au contraire, par un habitat à la mesure du chien.

Pour choisir une niche dotée de dimensions adéquates, considérez que votre chien devra avoir la place de s’y coucher en y prenant ses aises, mais non de s’y déplacer en toute liberté. Pour lutter contre le froid et l’humidité, il convient de choisir une niche dont les dimensions sont adaptées à la taille de votre animal.

Des matériaux isolants appropriés

Pour bien isoler la niche de votre chien, il est essentiel d’opter pour une niche fabriquée dans un matériau isolant, c’est-à-dire, au choix :

  • Du bois, connu pour ses propriétés isolantes malgré sa tendance à absorber l’humidité ; complétez-le par un revêtement en mousse de polystyrène – déjà inclus dans la plupart des niches en bois du commerce – d’une épaisseur d’au moins 3 cm. Assurez-vous toutefois que la niche soit également dotée d’un système d’aération afin de ne pas devenir une étuve pendant la belle saison.
  • De la résine, qui protégera votre chien à la fois du froid et de la pluie grâce à son étanchéité.
  • Du PVC, une solution économique et idéale dans des milieux exposés à de brusques variations de température, contre lesquelles ce matériau industrielle offre une solide barrière.

En hiver, complétez l’isolation de la niche de votre chien par la pose d’une housse isolante dotée de scratchs, ou encore par des matériaux naturels comme de la paille. Il ne faut pas hésiter à poser un tapis isolant sur le sol de la niche. Si votre chien dort dehors la nuit, ce tapis isolant pour le sol de la niche permettra à votre animal de dormir au chaud et d’une manière plus confortable.

De la cave au grenier en passant par la porte

Le secret d’une niche bien isolée ? C’est de la munir de pieds afin de la maintenir à quelques centimètres du sol. En effet, loin du sol, loin du froid ! Pour être certain que les frimas ne parviendront pas à s’infiltrer par le plancher, couvrez celui-ci d’un tapis chauffant qui transformera la niche de votre chien en un véritable nid douillet, y compris sous les climats les plus impitoyables.

De plus, il est également nécessaire de prévoir un toit approprié aux conditions climatiques :

  • Dans un contexte particulièrement pluvieux, l’idéal est d’opter pour un toit pointu afin de permettre à l’eau de glisser le long des pentes.
  • Une niche au toit plat sera davantage exposée aux intempéries, il faut donc que vous en soyez conscient au moment où vous choisirez la niche de votre chien. Vous pourrez cependant la protéger à l’aide d’une bâche extérieure ou d’une plaque de protection en PVC.

Enfin, il est indispensable de fermer la niche de votre chien à l’aide d’une porte résistante au froid, en PVC ou en plastique. Si vous avez la possibilité d’installer une porte à la niche, vous éviterez les courants d’air froid l’hiver. Cette porte permettra également de ne pas laisser passer la pluie à l’intérieur afin de garder votre chien au sec par temps pluvieux.

Équiper la niche d’accessoires chauffants

N’attendez pas l’arrivée de l’hiver pour vous procurer les bons accessoires chauffants pour la niche de votre chien. Là où vous vivez, les températures descendent facilement en-dessous de zéro pendant les nuits d’hiver ? Peut-être serait-il plus sage de vous procurer directement une niche dotée d’un panneau ou d’un plancher chauffant. De nombreux accessoires électriques permettent de produire de la chaleur à l’intérieur de la niche.

Alors, comment chauffer une niche pour chien en hiver ? Sinon, vous pouvez puiser parmi une multitude d’accessoires qui, du plus simple au plus élaboré, diffuseront toute la chaleur dont a besoin votre petit compagnon quand il dort dans sa niche :

  • Un tapis chauffant avec ou sans régulateur de température.
  • Des coussins.
  • Une couverture thermoactive pour chiens.
  • Un mini-chauffage en céramique avec thermostat spécial niche (un appareil réservé, bien entendu, aux conditions climatiques les plus rigoureuses).

De nombreux propriétaires optent pour l’installation d’un système de chauffage comme dans une maison. Néanmoins, il faut faire attention de bien protéger le fil d’alimentation de tout appareil électrique pour éviter que votre chien ne mâche les câble et s’électrocute. Pour cela, vous pouvez encastrer les fils électriques à l’intérieur de gaines ou goulottes spéciales par exemple.

Un emplacement stratégique pour la niche

Enfin, pour assurer son isolation, assurez-vous que la niche de votre chien est installée dans un endroit stratégique. Il est en effet inutile de multiplier les précautions, revêtements, housses et tapis, si vous commettez l’erreur de placer la niche dans un lieu exposé au vent et à la pluie ! Choisissez, au contraire, le coin de votre jardin le plus abrité possible, en évitant cependant de trop éloigner la niche de la porte d’entrée de la maison : votre chien risquerait de le prendre comme une punition.

Si possible, placez la niche sous l’aile d’un mur ou d’un auvent protecteurs, … Sur le côté de votre maison, contre un hangar par exemple. Votre chien ne s’y sentira que plus en sécurité. Et au retour des beaux jours, n’oubliez pas de débarrasser la niche de votre chien de tous ses accessoires chauffants, voire même de déplacer l’habitat à l’ombre d’un bouquet d’arbres où l’animal pourra trouver un peu de fraîcheur !

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire