Gérer le chien qui ne veut pas avancer en promenade

Chien qui ne veut pas avancer en promenade

Un chien qui ne veut pas avancer en promenade n’a rien d’exceptionnel. Ce genre de choses arrive au moins une fois à tout maître qui promène son chien. Vous l’emmenez pour sa promenade journalière, tout va bien, puis soudainement il s’arrête. Et vous avez beau tout essayer, il refuse obstinément de bouger.

Pourquoi ? Qu’est-ce qui se passe ? Est-ce de la paresse ? Un caprice ? Est-il tout simplement fatigué ou est-ce qu’il a mal quelque part ? Et comment réagir dans ce genre de situation ? Faut-il le forcer à avancer ou attendre jusqu’à ce qu’il coopère à nouveau ?

Découvrez pourquoi le chien ne veut pas avancer en promenade et ce que vous devez faire dans ce genre de situation.

 

Pourquoi votre chien ne veut pas avancer en promenade ?

Si votre chien refuse d’avancer en promenade, notez avant tout qu’il s’agit rarement d’un caprice. Dans la majorité des cas, son comportement est causé par une détresse réelle.

 

Votre chien ne veut pas avancer en promenade ? Il a peut-être peur

Bien souvent, lorsque le chien s’arrête brusquement dans la rue sans raison apparente, c’est qu’il a peur. Peur de quoi ? Il peut s’agir d’une personne qu’il n’apprécie pas particulièrement et qui s’est retrouvée devant lui. Il peut s’agir également de quelque chose qui l’a déjà traumatisé auparavant.

Si votre chien a vécu une expérience traumatisante et qu’une circonstance ou quelque chose la lui rappelle pendant la promenade, il peut être paralysé par la peur. Ce qui explique pourquoi il refuse d’avancer.

 

Le chien ne veut pas avancer en promenade quand il est fatigué

Le chien peut aussi refuser d’avancer pendant sa promenade lorsqu’il est fatigué. Un chien a besoin d’une demi-heure de ballade en moyenne par jour. De deux choses l’une : soit, vous êtes sorti plus d’une demi-heure et il est épuisé. Il va donc s’arrêter de temps en temps pour reprendre son souffle. Mais s’il est vraiment fatigué, il refusera tout bonnement d’avancer tant qu’il n’aura pas totalement récupéré.

Soit, il n’a pas l’habitude des promenades longues distances. Si vous venez de l’adopter et que vous ne le connaissez pas très bien, c’est tout à fait possible. Il se peut qu’avec son ancien maître, il ne sortait pas beaucoup. Il ne fournissait donc pas des efforts physiques conséquents. Et si vous le sollicitez beaucoup, il peut ne pas apprécier et refuser de coopérer.

Chien fatigué qui ne veut plus avancer

 

Le chien refuse d’avancer en promenade quand il a mal

La dernière raison qui peut expliquer pourquoi votre chien ne veut pas avancer en promenade, c’est la présence d’une douleur quelque part. C’est d’autant plus probable si vous avez remarqué un changement de comportement ou de démarche avant qu’il ne s’arrête. Est-ce qu’il s’est mis à boitiller ? Est-ce qu’il a émis des plaintes pendant qu’il marchait ?

Regardez sous ses pattes, il s’est peut-être blessé. Palpez également ses membres inférieurs, à la recherche d’une éventuelle blessure que vous n’auriez pas vu avant votre départ. Si vous ne voyez rien qui puisse être source de douleur, il est possible qu’il se sente mal ou qu’il soit malade. C’est probablement le cas s’il se met à vomir.

 

Comment gérer le chien qui ne veut pas avancer en promenade ?

La meilleure manière de gérer un chien qui refuse d’avancer en promenade est d’identifier la source de son malaise et d’y remédier ou de la prévenir.

 

Faites des pauses régulièrement

Si vous constatez que votre chien n’a pas l’habitude de faire des longues promenades ou qu’il se fatigue très vite, donnez-lui le temps de reprendre son souffle régulièrement. N’attendez pas qu’il soit fatigué pour vous arrêter. Reposez-vous de temps en temps à l’ombre. Respecter son rythme et sa force physique est la seule manière de prévenir le refus d’avancer.

S’il est fatigué au point de ne plus vouloir avancer, laissez-le reprendre des forces. Il se lèvera quand il sera reposé. En attendant, pour l’aider un peu, aidez-le à se détendre en lui donnant à boire et en le laissant se prélasser sur les herbes. Une fois qu’il sera prêt à continuer, menez-le au trot.

 

Essayez de le divertir

Si votre chien s’arrête et refuse d’avancer parce qu’il a peur ou parce qu’il est traumatisé, la meilleure manière d’y remédier est de changer sa conception de la promenade. Comment ? Il n’a sans doute pas une très belle image de la ballade en extérieur. Il est possible qu’il assimile cette activité à quelque chose de négatif, qu’il appréhende forcément.

Votre rôle à vous est donc de faire en sorte que cette idée change. Et ce, en faisant en sorte qu’il ait une bonne image de la promenade. Vous pouvez par exemple amener des jouets, ou faire quelques jeux avec lui. Prévoyez également des friandises :  comme ça, s’il refuse brusquement d’avancer parce que la peur resurgit, vous pouvez le divertir rapidement. Le but est de lui faire comprendre qu’il ne risque rien, et qu’il gagne à bouger et non le contraire.

Chien qui tire sur la laisse et ne veut pas avancer

 

Emmenez-le chez le vétérinaire

Si, en l’examinant, vous avez trouvé une blessure, que ce soit sur ses coussins ou ailleurs, emmenez-le sans tarder chez le vétérinaire. Il a peut-être écrasé un clou ou un débris de verre et la plaie peut très vite s’infecter. Vous n’avez donc pas de temps à perdre.

De même, s’il s’est arrêté et s’est mis à vomir, réagissez rapidement. Il est possible qu’il ait ingéré quelque chose en route et qu’il souffre d’ingestion ou d’intoxication. Dans tous les cas, il doit se faire ausculter.

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire