Canicross ou faire du sport avec son chien

canicross

Vous recherchez une nouvelle activité sportive qui vous permet de passer du temps avec votre chien ? Le canicross est peut être ce qu’il vous faut. Découvrez ce sport qui fait de plus en plus d’adeptes, ainsi que tout ce qu’il comporte de règles, et débutez une toute nouvelle aventure avec votre meilleur ami à quatre pattes. Vous améliorerez votre condition physique et votre relation et profiterez de merveilleux moments à deux.

En quoi consiste le canicross ?

Définition

Le canicross est une discipline sportive pratiquée de concert par un maitre et son chien. Il s’agit d’une course d’endurance et de vitesse dont l’objectif est de parcourir le maximum de distance en un minimum de temps. La course se déroule généralement sur des terrains naturels comme des chemins de campagne, une plage ou un bois. Pour pratiquer le canicross, le chien doit être relié à son maitre par le biais d’une laisse et d’un harnais dédiés cette discipline. Le maitre n’a pas besoin de tenir la laisse (appelée dans ce cas ligne de trait) car celle-ci est attachée à une ceinture lombaire ou sous cutale. Ainsi, il reste libre de ses mouvements et peut mieux suivre son chien durant la course.

Règles du canicross

Le canicross est basé sur le travail d’équipe du maitre et de son chien. Ainsi, il est strictement interdit de tirer son chien par la laisse ou de le forcer à accélérer ou à courir. Le maitre doit courir à l’arrière à la même allure que son chien et respecter le souhait de l’animal. Dans le cas inverse, l’équipe sera tout simplement disqualifiée en cas de compétition.

Objectifs du canicross

L’objectif principal du canicross est de pratiquer une activité avec son compagnon à quatre pattes, appréciée de vous deux. Il est important de s’en rappeler afin de ne pas laisser votre esprit de compétition prendre le dessus. L’autre objectif est d’apprendre à vous dépasser en améliorant progressivement vos capacités physiques mutuelles. L’amélioration du dressage de votre chien rentre bien évidemment elle aussi en ligne de compte.

Les avantages du canicross

Le canicross a les mêmes effets sur votre forme physique que le running. Mais l’avantage est que vous allez pousser plus loin votre effort grâce à la traction exercée par votre chien. De plus, le fait de courir avec votre fidèle ami à quatre pattes vous donnera réellement des ailes et fera passer le temps plus vite. Vous vous amusez à deux et en oubliez (presque) l’effort physique demandé. Vos entrainements deviendront ainsi plus réguliers et plus efficaces.

Le canicross n’a pas d’avantages que pour vous. Votre chien appréciera lui aussi ces sorties sportives et pourra dépenser son trop plein d’énergie, accumulé toute la journée en vous attendant. Ce sport canin entretiendra également sa forme physique et lui garantira une meilleure santé dans le temps. De plus, son moral sera au beau fixe grâce à tous ces moments privilégiés passés avec vous.

N’oublions pas que ces heures passées au grand air vous seront bénéfiques à tous deux et vous feront voir autre chose que le square en bas de chez vous.

Qu’est ce qu’une course de canicross ?

Le canicross peut aussi être un sport de compétition. Des courses opposant plusieurs équipes chien-maitre sont régulièrement organisées en France. Si l’entrainement se fait seul avec son chien contre le chrono, la compétition est une toute autre étape dont nous allons vous décrire le déroulement.

Participer à une course de canicross

Tout d’abord il vous faut vous inscrire à une course. Pour pouvoir participer, il est conseillé d’être licencié afin de bénéficier d’une assurance pour vous couvrir vous et votre chien en cas de blessure, mais la course est ouverte à tout le monde.

Bien entendu les participants doivent néanmoins répondre aux critères suivants :

  • Posséder un certificat médical récent d’aptitude à l’effort physique.
  • Être âgé d’au moins 7 ans.

Les chiens sont également concernés et doivent :

  • Ne pas faire partie des chiens de catégorie 1.
  • Être en bonne santé et ne pas être allaitante ou gestante dans le cas d’une chienne.
  • Avoir ses vaccins à jour.
  • Être vacciné contre la toux du chenil et la rage.
  • Si la course se déroule dans un pays étranger ou un département qui le requiert, ou si le chien vient de l’étranger, être vacciné contre la maladie de carré, la parvovirose et la leptospirose (vérifiez ce point auprès des organisateurs).
  • Être tatoué ou pucé.

Le déroulement d’une course de canicross

Le parcours d’une course de canicross traditionnelle s’étend en règle générale sur 5 à 10 km. Si la température ambiante dépasse les 20°C, le parcours sera ramené à 5 km. S’il s’agit d’une course pour enfants, la distance sera raccourcie et n’excèdera pas les 2 km. Le relief du terrain varie en fonction du niveau de la course.

Le jour de la course, vous devez vous présenter vous et votre chien avec tous les documents requis. Un contrôle vétérinaire sera alors effectué pour valider la participation de votre chien. Vous récupérerez ensuite votre dossard qu’il vous faudra bien mettre en évidence tout le long de la course.

Le départ peut se faire groupé (tous les participants partent en même temps) ou individuels (les équipes partent les unes après les autres avec un intervalle de quelques minutes), selon la superficie du terrain de la ligne de départ.

Votre classement final sera défini à partir du moment ou la pointe du museau de votre chien franchira la ligne d’arrivée. Un chrono par puce peut également déterminer votre position selon les courses. Si vous faites partie des trois premières équipes, vous serez vous et votre chien conviés à monter sur le podium. Une médaille vous sera alors remise ainsi qu’un prix pour votre chien (bons pour des aliments, croquettes, etc.).

Les règles en compétition de canicross

Il existe plusieurs règles propres aux compétitions de canicross. Les premières concernent l’équipement du chien qui doit :

  • Disposer du matériel adéquat (colliers étrangleurs, électriques ou à pointes interdits donc).
  • Posséder une ligne de trait ne dépassant pas les 2 m une fois celle-ci tendue.
  • Être muselé s’il fait partie des chiens de catégorie 2 (avec une muselière adaptée à ce sport).

Mais l’équipement du maitre est aussi réglementé :

  • Le port d’écouteurs est interdit.
  • Les chaussures à pointes sont interdites, car elles peuvent blesser les chiens.

Les autres règles concernent votre comportement avec votre chien. Comme nous l’avons dit précédemment, il est interdit de tirer son chien pour le faire avancer. Vous devez rester derrière lui et vous adapter à son rythme, même s’il souhaite s’arrêter. Vous êtes tenu également de donner à boire à votre chien afin de le désaltérer. N’oubliez pas que votre compagnon et son bien-être doivent être votre principale préoccupation.

Votre comportement vis à vis des autres participants (humains et chiens), des équipes organisatrices et des jurés doit lui aussi être exemplaire. Ainsi, tout manque de respect pourra mener à une disqualification. Vous devez également laisser les autres équipes vous dépasser sans les gêner. Et oui, le fair-play a également sa place au canicross !

Comment pratiquer le canicross ?

Le matériel

Le canicross ne nécessite pas un gros investissement financier, comptez 100 euros environ pour le matériel. Une paire de baskets et un équipement pour chien de canicross suffisent pour vous permettre de vous lancer dans ce sport canin. Libre à vous ensuite de rejoindre d’autres duos pour vous entrainer et bénéficier de leur expérience.

Être licencié

Si vous souhaitez pousser votre pratique un peu plus loin et participer par exemple à des compétitions, adhérer à une fédération de sport canin est une option à envisager très sérieusement. En étant licencié, vous bénéficierez d’une assurance adaptée à votre pratique, qui couvrira les dommages pouvant être causés à vous et votre chien.

Celles qui sont reconnues en France sont :

  • La FFST (fédération française des sports de traîneau)
  • La FSLC (Fédération des Sports et Loisirs Canins)
  • La CNEAC (Commission Nationale d’Education et D’activité Cynophile)

Ce sont ces fédérations et organisations, qui organisent la plupart des compétitions de canicross sur le territoire mais aussi dans les pays frontaliers. Si certaines n’en n’ont pas fait une discipline prioritaire, certaines en ont fait leur cœur d’activité comme la FSLC, qui est la plus active en la matière au niveau français. Tous les types de chiens y sont acceptés.

Tous les chiens peuvent-ils faire du canicross ?

L’âge du chien

Si les compétitions de canicross sont ouvertes aux chiens de 12 mois et plus, il est bien entendu nécessaire de les entrainer en amont. L’âge conseillé par la majorité des pratiquants et l’âge auquel la croissance complète du chien est atteinte. Un âge qui varie donc en fonction des races mais qui tourne autour de 6-8 mois. Bien entendu, l’entrainement devra toujours commencer en douceur, quel que soit l’âge du chien.

La race du chien

Tous les chiens peuvent pratiquer le canicross, mais tous ne le feront pas au même niveau. Les chiens de type bouledogue ont des caractéristiques physiques qui les handicapent dans la pratique, notamment au niveau respiratoire. Ils ne pourront donc faire du canicross qu’à un niveau loisirs.

En revanche d’autres chiens comme les huskys, les braques et les greysters seront d’excellents partenaires de canicross. Les premiers sont des tracteurs nés, les seconds sont puissants, rapides et endurants tandis que les derniers ont été conçus pour la pratique de ce sport à haut niveau.

Voici d’autres races souvent utilisées en canicross :

  • berger australien
  • beauceron
  • berger belge
  • malinois
  • setter gordon
  • pinscher moyen
  • labrador
  • flat coat
  • berger allemand
  • border collie
  • boxer
  • setter irlandais
  • golden retriever

La santé du chien

Vous l’aurez compris, les capacités physiques de votre chien établissent le niveau de canicross pouvant être pratiqué. Dans tous les cas respectez votre chien et son rythme surtout s’il est âgé. S’il a des douleurs articulaires ou tout autre handicap doulureux, cette pratique sera bien évidemment à proscrire. N’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire.

Comment entrainer son chien au canicross ?

Débuter le canicross

Il va de soi que vous n’allez par courir des kilomètres d’emblée avec votre compagnon. Vous comme lui avez besoin d’apprivoiser le matériel et de développer petit à petit votre endurance. Si vous n’avez jamais couru avec votre chien, inutile de l’harnacher dés la première sortie, vous risqueriez de perdre totalement le contrôle de la situation, de vous blesser ou même de vous énerver et ainsi de dégouter votre chien.

Commencez donc en le laissant courir librement à vos côtés. Ainsi, il s’habituera à votre présence active dans un premier temps et à être attentif à vos indications et à votre rythme dans un second temps. De plus, cela lui permet également de profiter d’une plus grande liberté d’action et ainsi de faire sortir son trop plein d’énergie.

Une fois cette phase d’apprentissage de la course maitrisée, vous pouvez installer le harnais à votre chien et la ligne de trait. Débutez par quelques minutes de course seulement au début pour vous habituer chacun à la sensation. Vient alors l’apprentissage des directions. Vous pouvez accompagner votre indication par un geste (bras droit tendu sur le côté lorsque vous dites droite) pour favoriser la compréhension de votre chien.

Faire aller votre chien tout droit peut être un peu difficile au début s’il veut se retourner sur vous notamment. Vous pouvez pratiquer le canicross avec d’autres pratiquants afin que votre chien puisse mimer l’attitude des autres chiens, ou courir avec un ami devant (en vélo ou à pied) afin que vous toutou soit amené à le suivre.

Lorsque les bases du canicross sont acquises vient la phase d’entrainement à proprement parler. Vous allez pouvoir progressivement rallonger les distances et augmenter le nombre de séances selon vos aptitudes et celles de votre chien.

Donner envie de faire du canicross à votre chien

La pratique du canicross doit avant toute chose rester un plaisir pour les deux coéquipiers. Hors de question de forcer votre chien à courir s’il n’en a pas envie. Vous pouvez le motiver en courant à plusieurs ou en l’encourageant. Il ne faut pas non plus le dégouter de vos sorties en lui en demandant trop.

La clé de la réussite est d’y aller progressivement et de lui accorder du temps pour lui au début et à la fin de chaque séance, mais aussi de l’attention en le félicitant de son répondant.

Aussi, ne grondez pas votre chien s’il ralentit ou s’il s’arrête. On ne le rappellera jamais assez, la pratique doit être synonyme de plaisir pour votre chien.

Échauffer votre chien pour le canicross

Pour que votre chien soit prêt à pratiquer le canicross avec vous, il se doit d’être échauffé. Pour cela, commencez la séance en le promenant un peu afin qu’il puisse se dérouiller la pattes, renifler son environnement mais aussi faire ses besoins.

Ensuite, lâchez-le en liberté afin qu’il puisse se défouler et jouer. Profitez de ce moment pour jouer avec lui en lançant une balle par exemple. Un moment que votre chien appréciera grandement et qui resserrera vos liens. Attention à ne pas le laisser y aller trop fort au risque qu’il se fatigue trop ou qu’il soit surexcité.

Une fois votre chien en bonnes conditions physiques et mentales pour débuter l’entrainement, mettez-lui son harnais et courrez sur quelques mètres en ligne droite puis en procédant à quelques changements de direction. Vous pourrez ensuite entamer votre parcours. Si vous participez à une compétition, prenez garde à maintenir les muscles de votre chien chauds en le massant vigoureusement lors des moments d’attente.

Préserver la santé de votre chien

Si vous souhaitez vous lancer dans le canicross, il y a quelques règles de base à respecter pour garder votre chien en forme. Tout d’abord ne nourrissez pas votre chien avant une séance ou alors attendez plusieurs heures après son repas avant de sortir. Dans le cas contraire il risquerait une torsion de l’estomac, ce qui est très dangereux pour l’animal. De même, ne lui donnez pas à manger dés votre retour. Laissez-le se calmer et se reposer au moins une heure avant de lui donner ses croquettes.

Durant la pratique, laissez votre chien se rafraichir et désaltérez-le régulièrement. Quelques lapées sont suffisantes pour cela tout en évitant une torsion d’estomac. Pensez donc à emporter avec vous une gourde. S’il commence à ralentir ou à fatiguer, faites une pause.

Soyez attentif à la nature du terrain et aux coussinets de votre chien. Comme son nom l’indique, le canicross se pratique sur terrains naturels, mous et plus ou moins accidentés selon votre niveau. Évitez donc de courir de longues distances sur le bitume pour préserver les pattes de votre chien, qui lui ne porte pas de baskets ! Pensez aussi après chaque entrainement à vérifier l’état de ses coussinets. Si l’un d’eux est blessé, il vous faudra pratiquer des soins quotidiens importants et laisser votre toutou à la maison pendant un certain temps, pour lui éviter une infection et lui garantir une bonne cicatrisation.

Si pour nous courir est difficile lors de températures élevées, cela est encore plus difficile pour notre compagnon à quatre pattes qui ne peut pas transpirer. Au delà de 20°C, privilégiez des distances plus courtes et des entrainements tôt le matin ou en soirée. Prenez garde également à la nature du sol afin d’éviter à votre chien qu’il ne se brûle les coussinets. En cas de forte chaleur, laissez votre toutou au frais à la maison.

N’oubliez pas que la période de récupération est importante. Ne pratiquez pas le canicross tous les jours afin que votre chien puisse récupérer. Si vous voyez qu’il n’est plus enjoué lorsque vous vous équipez, qu’il maigrit ou qu’il fatigue plus vite que d’habitude, arrêtez la pratique.

Quel matériel choisir pour le canicross ?

Il est important comme pour toute pratique sportive d’être bien équipé pour bénéficier d’un maximum de confort et préserver notre corps et celui du chien.

Le matériel de canicross pour le chien

Oubliez le collier ou le harnais de ballade, qui peuvent étrangler ou gêner le chien. Le canicross nécessite un matériel adapté à la traction exercée par le chien sur vous. Le harnais se doit donc de :

  • Le laisser libre de ses mouvements et donc être adapté à la manière de courir de votre chien.
  • Assurer à votre chien une cage thoracique libre pour ne pas entraver sa respiration.
  • Éviter les frottements pouvant le blesser.
  • Être léger et confortable (idéalement rembourré).
  • Permettre une bonne répartition de la traction.

Le Zero DC Faster est le harnais le plus utilisé à ce jour par les pratiquants.

Bien évidemment, comme pour tout harnais, il se doit d’être adapté à la morphologie de votre chien et être ajusté en conséquence. L’idéal étant de le faire réaliser sur-mesure par le fabriquant, ce qui est possible avec le modèle cité plus haut.

Enfin, le harnais de votre chien doit être relié à vous par une ligne de trait. Celle-ci est élastique afin d’amortir les à-coups de la traction est équipé d’un mousqueton à chaque extrémité. Sa solidité est également un critère important afin d’éviter tout risque de casse durant la course. Si vous participez à des compétitions, cette ligne de trait ne doit pas dépasser 2 mètres lorsqu’elle est tendue.

Le matériel de canicross pour le maitre

Vous aussi devez être équipé en conséquence. Ainsi, une tenue près du corps, souple et confortable comme un ensemble de sport leggings et maillot est le plus adapté. Mais l’élément le plus important sera bien évidemment les baskets qui doivent être un modèle conçu pour le running, voire le trail si vous pratiquez le canicross en terrain accidenté.

Enfin, la pièce maitresse de votre panoplie est sans aucun doute la ceinture à laquelle est reliée sur le devant la ligne de trait. Vous pouvez également vous tourner vers un baudrier, plus enveloppant, et qui ainsi répartit mieux la traction. Les deux modèles sont larges et rembourrés pour plus de confort, et son parfois munis d’une poche. Vous pourrez l’utiliser pour y glisser quelques essentiels comme vos clés, votre baladeur ou des mouchoirs, et garder les mains libres durant la course.

Ça y’est, vous et votre compagnon êtes désormais prêt pour vous lancer dans le canicross.

À vos marques, prêts, partez !

Ajouter un commentaire