Peut-on laisser son chien seul ?

laisser son chien seul

Vous avez très envie d’adopter un chien, cependant, vous exercez une activité professionnelle qui vous absorbe énormément et vous n’êtes pas sûr que le temps que vous pourrez lui consacrer suffira à votre nouveau compagnon à quatre pattes. Connu pour être un animal particulièrement sociable, peut-on laisser son chien seul ? Combien de temps un chien peut-il rester seul à la maison ? Comment laisser son chien seul à la maison ? Si vous devez vous absenter pour la journée ou le week-end, il convient de bien préparer cette absence pour laisser son chiot ou son chien seul. Découvrez les informations et conseils pour laisser son chien seul à la maison dans de bonnes conditions et éviter qu’il fasse des bêtises.

Consultez aussi :

Comment élever un chien dans un appartement ?
Enseigner la propreté à son chien

Combien de temps laisser un chien seul à la maison ?

Le chien est un animal qui n’apprécie pas les moments de solitude. Par conséquent, il est important de bien éduquer son chien et de le préparer à rester seul chez vous pendant une journée de travail. Vous devez également adapter l’environnement pour le chien, qu’il s’agisse de lui laisser des jouets à sa disposition pour qu’il puisse s’occuper ou mettre en sécurité certains objets auxquels vous tenez. Bien entendu, vous devez lui mettre à disposition à manger, à boire et une litière pour qu’il puisse faire ses besoins.

La clé de la réussite pour apprendre à votre chien à rester seul à la maison est de l’éduquer petit à petit. Ainsi, votre toutou s’habituera à des absences de plus en plus longues et ne s’angoissera pas. Dans tous les cas, la durée maximale de votre absence ne devra pas dépasser 8 à 10 heures pour un chien adulte. Concernant un chiot, il est conseillé de ne pas laisser votre chiot seul pendant plus de 2 à 3 heures.

La sociabilité du chien

chiots qui jouent avec une peluche

Quel que soit votre mode de vie, si vous choisissez d’adopter un chien, vous allez devoir vous arranger pour ne pas le stresser par vos allées et venues. En effet, contrairement à un chat, qui s’accommoderait relativement facilement des absences de son maître, un chien est un animal sociable, dont le bien-être – aussi bien matériel qu’affectif – va dépendre essentiellement des moments que vous passerez ensemble. Et cela, non seulement parce que c’est vous qui pourvoyez à tous ses besoins – de promenade, d’alimentation, voire de jeu – mais aussi parce que, purement et simplement, votre compagnie fait partie intégrante de l’existence de votre toutou !

Cette nuance est importante pour bien comprendre les besoins de sociabilité de votre chien : par exemple, ne vous imaginez pas que le fait d’avoir un jardin, où l’animal pourra batifoler en attendant votre retour, lui permettra de mieux supporter la séparation. Pour laisser son chien seul l’esprit tranquille, il va falloir éduquer l’ami à quatre pattes, en lui donnant suffisamment de repères pour ne pas le stresser.

Laisser son chien seul par l’éducation

Pour apprendre à un chien à rester seul, mieux vaut s’y prendre alors que celui-ci est encore un chiot, en recourant, cependant, à toutes les précautions nécessaires. En effet, lorsque vous adoptez un chien âgé de quelques mois, voire de quelques semaines, vous prenez, en quelque sorte, la place de sa mère. Pour laisser son chien seul, il importe donc de ne pas traumatiser l’animal par un détachement trop brutal. Procédez graduellement, en commençant par des « absences » ne dépassant pas 5 minutes et en augmentant peu à peu cette durée, en fonction des réactions de votre chien.

Avant de vous éloigner, vous pouvez lui présenter un jouet (comme une balle à mâcher), qui lui fournira, au bout du compte, un moyen de passer le temps lorsque vous n’êtes pas là. Peu à peu, établissez une routine avec votre chien, de façon à ce qu’il puisse prévoir les moments que vous ne passerez pas en sa compagnie. Comme un bébé, votre chiot a besoin d’acquérir des habitudes auxquelles il pourra se raccrocher chaque fois que vous vous éloignerez, et qui finiront par former sa routine quotidienne.

Passer la main

dog-sitter

Si la maison reste vide les trois quarts de la journée, à défaut de pouvoir réaménager votre emploi du temps, il faut réfléchir à une personne susceptible de s’occuper de l’animal afin de ne pas laisser son chien seul en permanence. Vous pouvez choisir de le confier à un proche – si vos parents habitent dans le voisinage, peut-être seront-ils ravis d’accueillir votre toutou – ou encore rémunérer quelqu’un pour passer du temps avec l’animal.

Entre les étudiants à la recherche d’un job entre leurs heures de cours et les amoureux des animaux, vous n’aurez sans doute pas trop de difficultés à trouver un dog-sitter. Avant de lui confier votre chien, cependant, prenez le temps de bien faire les présentations (vous aurez peut-être besoin de plusieurs rencontres avant que l’animal fasse confiance à son nouveau gardien) ainsi que de lui expliquer ce que vous attendez de lui. Donnez-lui des instructions précises sur l’alimentation et les soins à donner à votre chien et assurez-vous que les habitudes de ce dernier seront respectées.

éducation du chien

Cultiver la complicité avec votre chien

fox-terrier

Le reste du temps, faites en sorte de cultiver la complicité avec votre chien, en lui réservant des moments privilégiés. Il vous fera certainement fête lorsque vous rentrerez le soir, après votre journée de travail : même si vous êtes fatigué, pressé de prendre une douche ou de vous assoir à table, accordez-lui toute l’attention qu’il réclame. De même le matin avant de partir, instaurez une sorte de rituel, en le laissant, par exemple, vous accompagner jusqu’à la grille, ou en l’autorisant à se coucher à vos pieds pendant que vous prenez votre petit déjeuner. Le week-end, pendant les vacances, évitez de laisser votre toutou à la maison. Quand vous allez faire vos courses, emmenez-le avec vous (s’il n’est pas le bienvenu dans les magasins où vous vous rendez, il pourra vous attendre dans la voiture).

En règle générale, ne soyez pas avare en câlins. Soyez certain que votre petit compagnon, du reste, vous le rendra au centuple si vous êtes capable de bien prendre soin de lui !

Enfin, au moment de choisir le chien que vous allez adopter, tenez compte de votre emploi du temps, en optant pour une race au tempérament plus indépendant que la moyenne, comme un terrier ou un barzoï.