SAVOIR

La niche de votre chien, une maison pour la vie

niche pour chien

Le choix d’une niche pour votre petit compagnon à quatre pattes n’a rien d’anodin. Bien au contraire, c’est dans l’intimité de son intérieur que votre chien se sentira chez lui, pourra s’adonner au repos, comme un véritable cocon réservé à son seul usage. Ainsi, une niche, pour un chien, c’est un peu une maison pour la vie, et c’est dans une telle optique que vous devez envisager celle que vous réservez à votre toutou.

Choisir, aménager et entretenir la niche de son chien, c’est toute une aventure… mais c’est aussi tout l’art de bien prendre soin de votre petit compagnon !

A cette fin, vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir non seulement sur l’achat ou la fabrication de la niche de votre chien, mais des astuces pour bien l’équiper et l’entretenir, des idées de décoration, ainsi que des conseils pour aider l’animal à s’y habituer.

Quelle est la niche idéale pour mon chien ?

Dans le commerce, vous trouverez tellement de modèles différents de niches de chien que vous risquez d’en avoir la tête qui tourne. Attention cependant, toutes les niches ne sont pas adaptées à tous les chiens, loin de là. Celle que vous choisirez pour votre ami canin doit au contraire répondre à des critères bien précis de dimensions, de design ou encore de fabrication, et tenir compte à la fois des caractéristiques de l’animal lui-même que de celles du contexte dans lequel vous vivez (appartement, jardin, climat chaud ou froid…)

Niche intérieure ou extérieure ?

Selon que vous habitez dans une maison ou dans un appartement, ou que vous souhaitez garder votre chien près de vous ou au contraire l’installer dans le jardin, vous pourrez opter soit pour une niche classique d’extérieur, soit pour une niche d’intérieur.

Même dans un appartement, il peut être utile de remplacer le panier de votre chien par une niche, qui offrira à l’animal un véritable abri sous votre toit. Le marché propose toutes sortes de modèles de niches d’intérieur pour petits et grands chiens, de la véritable maisonnette en PVC ou en résine à assembler au confortable nid en tissu, en molleton ou en feutre, en forme de tonneau ou de maisonnette.

En revanche, si l’installation d’une niche intérieure est optionnelle, il sera indispensable de prévoir une niche extérieure si votre chien doit vivre essentiellement dans votre jardin, ou y faire office de gardien. En effet, en toute saison et où que vous viviez, l’animal aura absolument besoin d’un abri confortable où il pourra rester bien au chaud et dormir tranquillement.

Les dimensions de la niche

Certaines niches sont conçues pour des chiens de haute taille, d’autres pour les petits chiens. Attention, cependant : il est essentiel de choisir une niche de dimensions adaptées à la taille de son toutou. Par exemple, si vous avez un teckel, ne lui achetez pas une niche prévue pour un berger allemand. En effet, votre chien risquerait de se sentir plutôt perdu dans un si grand espace, alors que le but d’une niche est justement de lui donner un sentiment de sécurité ! Sans compter que, à la froide saison, toute la chaleur corporelle de l’animal se disperserait dans une niche trois fois trop grande pour lui, l’empêchant de se réchauffer.

Pour être adaptée à la taille de votre chien, une niche doit remplir des critères de dimensions bien précis :

  • Elle doit correspondre, au maximum, à deux fois la longueur du chien (de la truffe à la queue)
  • Sa hauteur doit être équivalente à 1,5 x le garrot du chien
  • Sa porte ne doit pas dépasser les 3 quarts du garrot

La première chose à faire pour établir les dimensions de la niche adaptée à votre chien est donc de prendre les mesures de ce dernier ! Armez-vous d’un mètre ruban et d’un peu de patience…

Vous avez un chiot et vous souhaitez acheter d’ores et déjà une niche adaptée à ses futures dimensions d’adulte ? Le commerce offre de nombreux modèles de niches classés selon les races auxquelles elles sont destinées, selon un système de taille similaire à celui des vêtements :

  1. La catégorie S pour les chiens de petite taille comme les pékinois, Jack Russel, chihuahua, etc.
  2. La catégorie M pour les chiens de taille moyenne comme les carlins, bouledogues, bassets, chiens de chasse…
  3. La catégorie L pour les labradors, boxers…
  4. Et enfin, la catégorie XL ou même XXL pour les chiens de plus grande taille comme les bergers allemands, dogues, rottweilers…

Niche en bois, en palette ou en pvc ? Les matériaux de fabrication

Que vous décidiez d’acheter une niche déjà prête dans un magasin spécialisé ou de la fabriquer vous-même, il est nécessaire d’opter pour des matériaux adaptés, à la fois au bien-être de votre chien et à un entretien simplifié.

On trouve aujourd’hui des niches réalisées dans de très nombreux types de matériaux, chacun comportant un certain nombre d’avantages et d’inconvénients :

  • Le bois : traditionnellement utilisé pour la fabrication des niches, c’est un matériau à la fois isolant et esthétique.
    – Par contre, il est sensible aux intempéries : aussi, une niche en bois doit-elle être traitée à l’aide d’un vernis isolant et comporter, de préférence, un toit en pente, un toit plat risquant de retenir l’eau de pluie et de créer des conditions d’humidité.
    – De plus, il est conseillé de choisir un bois naturel (de type pin, sapin ou cèdre, qui constitue également un bon répulsif naturel contre insectes et parasites) afin de ne pas compromettre la santé du chien par des émanations toxiques (notamment, les agglomérés, qui contiennent de la colle, sont déconseillés).
    – Les bricoleurs qui souhaitent réaliser eux-mêmes la niche en bois de leur chien pourront se servir de palette.
    – A noter : si vous choisissez le bois pour la niche de votre chien, vous devrez lui trouver un emplacement définitif dans votre jardin, les niches en bois n’étant généralement pas transportables.
  • Le plastique ou PVC offre de bonnes propriétés isolantes, à condition de le choisir de bonne qualité. Facilement nettoyable, c’est un matériau qui présente, en outre, l’avantage d’être très léger. Ainsi, une niche en PVC pourra être facilement déplacée d’un point à un autre du jardin, s’adaptant aux différentes saisons (sous un bouquet d’arbres pour plus de fraîcheur en été, à l’abri d’une dépendance en hiver…)
  • La résine est un matériau de plus en plus utilisé pour les niches, et pour cause : étanche, parfaitement isolante, facile à entretenir et même… facile à monter, elle n’a que des qualités !
  • Le métal convient pour une niche qui sera très facilement nettoyable, mais dotée de faibles propriétés isolantes. Si vous habitez une région particulièrement chaude ou froide, ce matériau est donc à proscrire pour la niche de votre chien.

Les différents modèles de niche

Aujourd’hui, les niches se déclinent dans une grande variété de modèles, étudiés pour assurer toujours davantage de confort à nos compagnons à quatre pattes.

  • La niche avec terrasse : rien de tel qu’une jolie terrasse jouxtant l’ouverture de la niche pour se relaxer et prendre le soleil quand on est un chien…
  • La niche avec auvent : outre la terrasse, certaines niches offrent également le confort d’un auvent, tels de véritables chalets en bois miniatures pour votre chien !
  • La niche avec escalier : c’est le privilège de certaines niches d’intérieur particulièrement élaborées d’être dotées d’un toit plat auquel conduit un petit escalier… histoire de pouvoir facilement atteindre ce mini-piédestal !
  • La niche igloo constitue une alternative originale à la classique maisonnette. S’ouvrant généralement sur un petit couloir qui permet au chien de pénétrer aisément dans la niche, leur forme arrondie offre un abri douillet et bien isolé du froid, comme dans le Grand Nord.
  • La niche pliable, en polyester et dotée d’armatures métalliques ou en mousse pour les chiens plus petits, est très utile pour voyager. Nettoyable et aisément manipulable, elle vous permettra d’assurer à votre chien toutes les conditions de sécurité et de confort lors de ses transports en voiture, en train ou même en avion.

Comment fabriquer la niche de mon chien ?

La fabrication de la niche d’un chien ne demande aucune compétence particulière, si ce n’est un peu de bon sens et, bien sûr, d’habileté manuelle. L’important est de procéder par ordre, après avoir soigneusement sélectionné les matériaux et dressé un plan de construction de la niche.

Quel bois choisir pour la construction d’une niche ?

Si vous construisez vous-même la niche de votre chien, vous la fabriquerez probablement en bois, un matériau aisé à découper et à assembler et qui présente de bonnes qualités d’isolation. Une seule règle : éviter les bois industriels, qui contiennent de la colle ou des solvants pouvant être nocifs, à la longue, pour la santé du chien, et préférer les bois naturels. Le contre-plaqué ou le bois de récupération comme des lambris ou des palettes conviennent parfaitement, pourvu qu’ils soient vierges de toute substance potentiellement toxique.

Le plan de construction de la niche

Une fois sélectionné le bois avec lequel vous allez bâtir la niche de votre chien, prenez le temps de dresser un plan de construction soigneux. Ainsi, vous serez sûr de ne pas vous tromper et d’effectuer des découpes précises. Si vous êtes novice en la matière, vous pouvez télécharger un plan sur internet (où vous trouverez de nombreux schémas et tutos), ou encore opter pour un format de niche simplissime, de forme rectangulaire et avec un toit pointu.

Deux impératifs :

  • prévoir un socle ou des pieds pour la niche afin de la surélever légèrement du sol (elle sera ainsi bien isolée contre les variations de température et l’humidité)
  • inclure un toit ouvrant ou une porte assez large pour pouvoir aménager et nettoyer facilement la niche.

Outre un schéma de découpe des planches assorti de dimensions précises, le plan de construction d’une niche doit contenir :

  • la liste des outils et accessoires nécessaires à la réalisation de la niche (marteau et clou, scie sauteuse, ponceuse, mètre, niveau)
  • la liste des matériaux d’isolation (polystyrène ou laine de verre)
  • la liste des matériaux de finition (lasure pour traiter le bois contre l’humidité et les parasites, équerres pour consolider les angles, peinture pour la décoration extérieure…)

Pour savoir comment assembler les différentes parties de la niche, vous pouvez cliquer [ici] !

La décoration extérieure

Pour la décoration extérieure de la niche de votre chien, vous disposez des options suivantes :

  • Vous en tenir au style chalet classique, en vous contentant de faire briller le bois de la niche avec une couche de vernis
  • Chercher de l’inspiration sur internet, par exemple sur Pinterest, où vous trouverez les photos de magnifiques niches de chien
  • Vous laisser guider par votre imagination ou vos envies.

Dans tous les cas, il existe de nombreuses façons de décorer et de personnaliser la niche d’un chien (déjà précisé dans “Comment construire une niche pour son chien ?“) : par le biais des couleurs, de stickers, en accrochant un rideau à la porte ou en l’assortissant d’un joli paillasson, en peignant le nom de l’animal sur le fronton…

Où installer la niche de mon chien ?

Pour déterminer l’endroit où vous placerez la niche de votre chien, vous devrez vous conformer à ces trois règles fondamentales :

  1. ne pas vous éloigner de la maison. Si vous l’installez à trop de distance de votre habitation, votre chien aura l’impression que vous cherchez à l’isoler ou à le punir. Même les races les plus indépendantes souffriront à la fois de la solitude et d’un sentiment de rejet. Aussi, évitez les coins les plus reculés de votre jardin, et choisissez un emplacement à proximité de la porte d’entrée et de la grille.
  2. certaines niches (en PVC ou en résine) sont amovibles et peuvent être transportées aisément d’un coin à un autre du jardin en fonction des saisons. C’est le cas de la vôtre ? Choisissez deux emplacements différents, avec une exposition plein sud pour l’hiver et, selon le climat de votre région, une orientation au nord, nord-ouest ou nord-est pour l’été.
  3. si vous avez opté pour une niche en bois, vous devez lui choisir un emplacement définitif. Assurez-vous que la porte ne se situe pas dans l’axe du vent, et que l’habitat bénéficie d’une protection contre les variations de température. Par exemple, adossez-la à une dépendance, au mur de votre maison… Un balcon ou un escalier extérieur constitueront une protection idéale pour la niche de votre chien, hiver comme été.

Comment isoler la niche de mon chien ?

Choisir un matériau étanche et traité de manière adéquate ainsi qu’un emplacement protégé est une démarche essentielle pour bien isoler la niche de votre chien, mais elle n’est pas suffisante pour lui assurer un habitat bien chauffé.

Il est également nécessaire de :

  • construire ou acheter une niche de dimensions adaptées à celles de votre chien, afin que celui-ci puisse y profiter de la concentration de sa propre chaleur corporelle ;
  • prévoir une porte ou des lamelles en plastique ou PVC, qui feront office de coupe-vent et empêcheront l’humidité de pénétrer dans la niche ;
  • équiper la niche d’un tapis isolant et vous assurer que son socle ne touche pas directement le sol ;
  • dans les régions au climat très rigoureux, vous pouvez également prévoir un système de chauffage pour niche de chien, une lampe chauffante ou encore une couverture isotherme.

Comment protéger la niche contre les parasites ?

Non seulement vous devrez garantir à la niche de votre chien une isolation suffisante pour la préserver des variations de température, mais il vous faudra également prendre des mesures contre les possibles invasions parasitaires.

Les parasites ou insectes indésirables peuvent pénétrer dans la niche de votre chien de deux façons :

  1. par l’intermédiaire de l’animal lui-même, auquel cas vous avez tout intérêt à l’habituer au port d’un collier antiparasitaire, qui résoudra le problème aussi bien pour le chien que pour son habitat
  2. par l’ouverture de la niche, surtout pendant la belle saison, où les insectes pullulent.

Dans tous les cas, vous avez intérêt à traiter systématiquement la niche de votre chien :

  • à l’aide d’un enduit répulsif dont vous badigeonnerez les murs et les toits de la niche si celle-ci est en bois (même si elle est construite dans un bois aux propriétés répulsives, comme le cèdre)
  • à l’aide de vaporisations régulières d’un spray antiparasitaire adapté, qui non seulement éliminera les hôtes indésirables, mais les dissuadera également de revenir.

Il est nécessaire de prendre dès le départ les précautions nécessaires, sans quoi les insectes se larveront dans les interstices du bois et, à la longue, seront beaucoup plus difficiles à déloger.

Comment entretenir la niche de mon chien ?

Pour une niche toujours impeccable, il est nécessaire de procéder au moins une fois par semaine à un nettoyage en règle, ainsi qu’à une désinfection en profondeur aussi souvent que nécessaire (notamment dans le cas où le chien est affligé de microbes ou de parasites).

Conseils pour le nettoyage de la niche

Si la niche de votre chien est équipée d’un toit ouvrant, vous aurez d’autant moins de difficultés à la nettoyer :

  1. armez-vous d’une pelle à crotte et d’une balayette à l’aide desquelles vous éliminerez les déchets et la poussière.
  2. Puis, à l’aide d’une éponge et d’un seau d’eau chaude, procédez au nettoyage des parois et du sol. Faites un rinçage au vinaigre, une substance naturelle dont les propriétés désinfectantes ne sont plus à démontrer.
  3. Pendant que la niche sèche au soleil ou à l’air, nettoyez un à un tous les accessoires (gamelles, coussins…)
  4. Enfin, dès que les parois, le toit et le plancher sont bien secs, vaporisez-les de spray antiparasitaire.

Conseils pour la désinfection de la niche

Si votre chien est en parfaite santé et que vous effectuez chaque semaine un nettoyage scrupuleux de sa niche, vous n’aurez pas besoin de la désinfecter plus d’une fois tous les deux ou trois mois en moyenne.

Cependant, dans le cas où des parasites comme des puces ou des tiques ont envahi la fourrure de votre animal, ou bien que celui-ci souffre d’une maladie contagieuse, vous devrez effectuer cette démarche de désinfection environ une fois par mois, jusqu’à résolution définitive du problème et élimination complète des larves éventuellement dissimulées dans la niche :

  • enfilez une paire de gants
  • nettoyez la niche après en avoir ôté tous les accessoires (qui seront désinfectés à part)
  • utilisez une éponge ou un pulvérisateur pour laver les murs, le sol et le toit de la niche avec une solution de type eau de Javel
  • vous pouvez également vous servir de vaporisations de Crésyl à 5% mélangé à de l’eau bouillante, pour une puissante action insecticide et antiseptique sans danger pour l’animal. Laissez agir quelques minutes avant de rincer soigneusement
  • faites sécher et complétez la procédure par la pulvérisation d’un spray antiparasitaire.

Comment habituer mon chien à sa niche ?

Vous avez eu beau choisir et installer la niche de votre chiot avec amour, celui-ci aura peut-être un peu de difficultés à s’y habituer. Pourtant, rassurez-vous, habituer un chien à sa niche n’est pas plus compliqué qu’habituer un enfant à dormir tout seul dans sa chambre… il suffit de vous y prendre le plus tôt possible, et de vous montrer à la fois ferme et rassurant. Peu à peu, votre toutou comprendra que sa niche n’est pas une punition, mais au contraire un nid douillet et agréable où il finira par se réfugier avec plaisir !

En pratique :

  • N’attendez pas trop longtemps avant d’habituer le chiot à rester quelques heures dans sa niche. Au départ, procédez graduellement, mais ne cédez pas et n’ouvrez pas la porte dès les premiers pleurs. Si l’animal vous sent prêt à bondir au moindre gémissement, vous n’avez pas fini de batailler pour l’habituer à sa niche ! Vous pouvez utiliser la fameuse règle des 5-10-15 recommandée pour les bébés à qui on apprend à dormir seuls : la première fois, attendez 5 minutes avant d’ouvrir la porte, puis 10 minutes, puis 15…
  • Tapissez la niche de coussins douillets où le chien retrouvera son odeur, placez-y éventuellement sa gamelle, afin qu’il s’y sente tout à fait chez lui.
  • Parlez d’une voix calme à votre chien lorsque vous l’introduisez dans sa niche, rassurez-le. Expliquez-lui que vous allez revenir le chercher, qu’il n’est pas seul. Evitez de l’y faire rentrer après un jeu, quand l’animal est encore excité. Apaisez-le d’abord par des caresses et des paroles. Il doit comprendre que la niche est un lieu propice aux moments de repos et de tranquillité.
  • Assurez-vous que la niche soit toujours parfaitement propre afin que votre chien s’y sente le plus à l’aise possible.

Pour aller ploin : une niche de luxe pour un chien unique…

Votre chien est unique à vos yeux et vous souhaitez lui offrir une niche à son image, c’est-à-dire qui ne ressemble à aucune autre ? Pourquoi pas ? En effet, les niches les plus originales ne sont pas forcément les plus chères au monde, et surtout, elles ne sont pas réservées qu’aux chiens V.I.P. ou de luxe !

Conçue pour l’intérieur ou pour l’extérieur, la niche design est le fruit de l’imagination de créateurs amoureux des chiens, et fait merveille dans les décors contemporains ou les jardins minimalistes. Par exemple, les niches cubistes de la marque coréenne Bad Marlon, réalisées dans des matériaux écologiques, ou encore les cubes blanc et rouge de chez Best Friend’s Home.

On rencontre aussi parfois de véritables palaces réservés à nos toutous, œuvres de bricoleurs passionnés qui n’hésitent pas à donner à la niche de leur chien l’architecture d’un château, ou l’apparence d’une véritable maison avec toit, balcon, fenêtres…

Mais si vous recherchez une niche de luxe pour votre chien, rappelez-vous que l’habitat le plus luxueux aux yeux de votre compagnon à quatre pattes ne sera pas celui faisant le plus d’effet visuel, mais qui lui offrira le plus de confort !

Ajouter un commentaire