RACES

Le chow-chow

chow-chow

A son allure mi-lion, mi-ours, à sa langue bleue et à ses jarrets droits, le chow-chow représente l’une des races les plus originales de la gent canine. Sa silhouette de “gros nounours” à la fourrure abondante, dont l’énorme tête supporte de discrètes oreilles, dissimule un chien au caractère bien trempé qui s’adresse à un maître averti. Parent des spitz et des chiens nordiques, il compterait de lointains ancêtres, compagnons des aïnoux, une peuplade qui vivait à l’extrême-est de la Sibérie. Le chow-chow fut vraisemblablement croisé avec des chiens mongols, puis introduit en Chine, à la cour des empereurs mandchous. Il ne fut révélé à l’occident qu’à la fin du 18ème siècle, importé depuis le pays des rizières par les anglais.

Morphologie

Le chow-chow mesure de 46 à 58 cm au garrot pour un poids compris entre 25 et 30 kg. Sa tête imposante, au crâne large et au museau épais, a une expression caractéristique appelée le “scowl”. Cette mine renfrognée est due à ses petites oreilles dressées, convergentes, qui pointent au-dessus des yeux. Sa langue, ses lèvres et son palais se révèlent bleu noir. Ses membres postérieurs sont bien musclés et doivent présenter le minimum d’angulation au niveau des jarrets, ce qui lui confère une démarche quelque peu coincée de l’arrière. Sa queue est portée sur le dos. Son poil est long et abondant. Sa robe est unicolore noire, rouge, bleue, fauve, crème ou blanche.

chow-chow fourrure noire

Activité

Le chow-chow est aujourd’hui un chien de compagnie qui s’adapte parfaitement à la vie citadine, et en appartement, à condition de pouvoir sortir plusieurs fois par jour et de faire quelques grandes promenades durant la semaine.

Compétences

Le chow-chow est un excellent chien de garde qui compense sa taille moyenne par le volume important que lui donne sa fourrure, et également par une extrême suspicion envers les inconnus. Il n’aboie qu’à propos, pour dissuader ou pour prévenir.

chow-chow couché dans l'herbe

Caractère

De ses origines asiatiques, le chow-chow a gardé une certaine réserve. Même s’il est très dévoué à son maître, il ne se livre pas à des débordements d’affection. Indépendant et fier, il ne supporte pas la brutalité qui pourrait déclencher chez lui une réaction agressive. Il a besoin d’une éducation dès le plus jeune âge, car c’est un chien assez désobéissant et au croc facile. Avec les enfants, il convient d’être prudent en sa présence, car il peut rapidement se lasser et s’agacer. Aussi, avec ses congénères, il rentre facilement en conflit et provoque des bagarres. C’est donc un chien qui a besoin d’un maître qui dénote d’une certaine fermeté à son égard pour éviter les débordements.

Soins

Le chow-chow a besoin de 300 g de viande maigre par jour, avec un complément minéral et vitaminé spécifiquement étudié pour la beauté de son poil.Un aliment industriel complet de bonne qualité lui convient également. Sa fourrure réclame une attention quotidienne, et plus encore en période de mue.

chow-chow-blanc

Santé

Le chow-chow est un chien qui craint la chaleur à cause de sa toison. Si vous n’en faites pas un chien de concours, n’hésitez pas à le tondre pour qu’il soit plus à l’aise l’été. Il hérite de tares génétiques qui touchent son squelette et ses yeux. Il vit en moyenne douze à treize ans.

Ajouter un commentaire