SAVOIR

Le chien de berger était-il un loup ?

chien de berger blanc

Grâce à la découverte d’ossements préhistoriques, on pense que quatre grands types de loups ont été respectivement à l’origine de quatre grands types de chiens : les molossoïdes, les lupoïdes, les braccoïdes, et les grailoïdes ou lévriers. Ces races primaires se seraient par la suite divisées en sous-espèces qui auraient elles-mêmes fait l’objet d’une diversification sous l’influence de milieux géographiques différents.

La domestication du loup

Il semble que l’apparition du “chien domestique” appartenant à un maître date de 10 000 ans, du temps des nomades chasseurs du néolithique. C’est bien sûr en premier lieu pour ses qualités de chasseur que le loup a été domestiqué, mais petit à petit, il s’avérait utile pour d’autres taches, telles que la garde et la défense des biens et des personnes, et comme chien de trait.

C’est par un prodigieux retournement de situation que le chien domestiqué combat ainsi le loup pour défendre les animaux qu’il chassait naguère. Et avec le chien de berger, la domestication trouve certainement son aboutissement. Il est encore aujourd’hui le résultat le plus accompli et le plus noble en matière d’éducation canine.

Le chien de berger dès l’Antiquité et le Moyen Age

Dans l’Antiquité, les caractéristiques exigées pour un chien de berger étaient déjà précises. Il devait être robuste et prompt, pour être capable à la fois de courir vite et longtemps, mais aussi de se battre contre les loups dont les tactiques d’embûches étaient fréquentes. On préférait à cette époque le chien de berger à robe blanche, pour le distinguer du loup.

Au Moyen Age, c’est la chasse qui prédomine parmi les nobles. Le chien de berger est donc moins sollicité et est qualifié de “protecteur de troupeau, méchant avec une vilaine stature.”

Le chien de berger moderne

La Révolution marque certainement une étape importante pour la sélection et le devenir des chiens de berger français. La division des propriétés, et les témoignages des nouvelles méthodes d’élevage pratiquées en Ecosse et en Angleterre ont une importance capitale. Avec le morcellement des terres, l’exploitation des jachères, des landes, et des vaines pâtures jusqu’alors réservées aux troupeaux, les chiens de berger doivent se spécialiser dans de nouvelles tâches. C’est à ce moment là qu’ils sont dressés pour conduire et diriger les bêtes, protéger les parcelles cultivées et les récoltes en leur interdisant d’y pénétrer. Il y a en parallèle le phénomène de disparition progressive des loups à partir du 19ème siècle, ceux-ci n’étant plus une menace directe. C’est ainsi que le chien de berger devient le spécimen que nous connaissons encore aujourd’hui.

Les nouvelles fonctions du chien de berger le conduisent à modifier dans le temps sa morphologie pour devenir un chien agile, vif, alerte et rapide, précis dans son travail, obéissant, de bonne taille en plaine pour parcourir de grandes étendues et s’imposer face à des troupeaux de plusieurs centaines de bêtes. Dans les autres pays il conservera son rôle protecteur et sa stature restera imposante.

border collie

border collie

berger australien

berger australien

 

Deux types de chiens de berger pour deux tâches spécifiques

Deux types de chiens de berger étaient sélectionnés en France pour répondre à des besoins différents :

  • des chiens de plaine à poil long ou à poil court, capables de s’imposer face à un grand nombre de bêtes, avec une taille moyenne à grande.
  • des chiens dotés d’une morphologie adaptée au travail en montagne ou en piémont, de taille plus réduite, dont le rôle est de défendre les bêtes et de se battre contre les prédateurs.
berger des pyrénées

berger des pyrénées

colley

colley

On compte encore aujourd’hui plusieurs sujets appartenant au groupe des chiens de berger : le border collie, le berger des pyrénées, le berger australien, le colley, et d’autres dont nous vous parlerons plus tard. En attendant vous pouvez en savoir plus sur les chiens sur Lesitedesanimaux.com. Et merci aux rédacteur de la rubrique chiens sur Lemonde.fr pour leur précieuse collaboration à la rédaction de cet article.

Ajouter un commentaire