Le chien guide d’aveugles, en savoir plus

chien guide d'aveugles

Lorsqu’on évoque le chien travailleur social ou chien d’assistance, la première chose qui vient à l’esprit, c’est le chien guide d’aveugles. Mais il est également éduqué et employé pour d’autres fonctions. Les chiens guides d’aveugles permettent d’améliorer le quotidien des personnes aveugles. Les personnes ayant comme handicap une déficience visuelle ont la possibilité de faire une demande pour adopter un chien guide. Découvrez les origines des races de chiens guides d’aveugles ainsi que les étapes de leur dressage dans des écoles spécialisées.

Origine du chien guide d’aveugles

Le chien guide d’aveugles est très apprécié dans le monde entier car il améliore grandement le quotidien des personnes aveugles. Pourtant, les origines de ce chien sont méconnues. Pour en savoir plus ces animaux, découvrez d’où vient le chien-guide et dans quel pays il s’est développé.

Le chien guide d’aveugles a comme origine l’Allemagne

Le chien guide d’aveugle ne désigne pas une race canine spécifique mais un chien dressé pour aider et accompagner des personnes handicapées. C’est une fonction qui s’est développée après la première guerre mondiale. À la fin des hostilités, chaque soldat allemand devenu aveugle reçut un chien guide d’aveugle dressé pour l’aider à revenir à une vie civile normale. Puis de nombreux autres pays qui ont trouvé la formule intéressante ont suivi le pas.

Le chien guide d’aveugles en France

C’est en France que naquit la première école au chenil de Plessis-Trevise en 1917 par le commandant Malric et le lieutenant Mégnin, chargés des chiens de l’armée et des chiens sanitaires.

Le chien guide d’aveugles aux Etats-Unis

Le Master Eye Institute fut crée en 1926.

Le chien guide d’aveugles en Grande-Bretagne

Le Guide Dog for the Blind fut crée en 1930.

Le dressage du chien guide d’aveugles

Le chien guide d’aveugles est un chiot pris en charge dès son plus jeune âge par des éducateurs et dresseurs qualifiés. Il est alors dressé dans des écoles spécialisées comme l’EMCGA (École Méditerranéenne de Chiens Guides D’Aveugles Biot-Antibes). Le dressage d’un chien-guide est un travail de plusieurs mois, ce qui implique un certain délai entre la demande de la personne déficiente visuelle et l’obtention de l’animal.

Le dressage d’un chien exige au moins six mois de travail. Pendant une partie de cette période, le chien vit au domicile d’une personne voyante, qui a pour rôle de l’emmener dans les magasins, les bus et les trains, et le familiariser ainsi avec les endroits animés où il devra par la suite accompagner son maître aveugle tout en restant calme, donc dans des situations qui perturberaient d’autres chiens. En France on a l’habitude de voir le golden retriever ou le labrador (noir ou jaune), et parfois des bâtards issus de ces races.

Ce sont principalement des femelles qui ont cette fonction de chien d’aveugles (environ 70%) car elles sont moins dominantes et moins facilement distraites que les mâles. Il faut savoir que tous les chiens guides subissent une hystérectomie ou une castration avant le début de leur dressage. Tous les chiens qui suivent le programme de dressage sont des chiens qui accomplissent avec un plaisir évident les tâches qu’on leur enseigne.

Le chien guide d’aveugles en activité

La durée moyenne d’activité d’un chien guide est de 8 à 9 ans, pendant lesquels il est l’ami, le compagnon et « les yeux » de son maître. Tous ces chiens sont suivis médicalement pendant leur période de service.

Ajouter un commentaire