CONSEILS

Friandises pour chien, que choisir ?

friandises pour chien

Quoi de mieux qu’une friandise pour faire plaisir à votre chien ou le récompenser de son obéissance ? Oui, mais que choisir parmi les multiples options du commerce ? Ne vaut-il pas mieux offrir des friandises maison à son chien ? Enfin, que faire quand son chien a mangé trop de friandises ?

Friandises pour chien : quelques principes de base

Si vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’un chiot ou que vous vous apprêtez à en adopter un, vous n’ignorez certainement pas qu’une bonne éducation est la base d’une cohabitation réussie entre le chien et l’homme ! Or, les friandises peuvent s’avérer très utiles pour vous aider à dresser votre toutou… A condition, bien sûr, de les utiliser à bon escient ! Pour commencer, voilà quelques principes de base pour le bon usage des friandises pour chien.

La friandise, un outil éducatif avant tout

Avant tout, il s’agit pour vous d’élever correctement votre toutou… c’est pourquoi vous donnerez essentiellement des friandises au vôtre dans une optique de dressage, même si vous pourrez également viser, de temps en temps, son bien-être alimentaire ou gustatif. Cependant, même si votre chien éprouvera certainement du plaisir à grignoter de bonnes choses à tout moment de la journée, évitez de l’habituer aux friandises. Non seulement l’animal deviendrait rapidement obèse mais, de plus, la friandise perdrait sa fonction de récompense, c’est-à-dire d’exception.

Friandise sucrée ou salée ?

Ne posez pas la question à votre chien : c’est vous qui décidez ! Mais sachez, d’ores et déjà, que la plupart des chiens apprécient particulièrement les saveurs salées, tandis qu’un excès de sucre est déconseillé à cause des risques de diabète. Cependant, c’est généralement le duo salé-sucré qui se révèle le plus apprécié pour les friandises pour chien, qu’elles soient issues du commerce ou faites à la maison. Observez votre chien, apprenez à repérer ses saveurs préférées et tenez-en compte quand vous lui achetez des friandises. N’essayez pas de lui offrir ses croquettes de tous les jours en guise de récompense, il ne verrait vraiment pas l’intérêt de faire des efforts pour obtenir quelque chose auquel il aurait droit de toute façon !

A chacun ses friandises !

Attention ! Ne confondez pas vos propres goûts et préférences avec ceux de votre chien. Une friandise pour chien, ce n’est ni un bonbon ni un chocolat, mais un produit spécifiquement conçu pour la gent canine. Ne partagez sous aucun prétexte vos propres friandises avec votre toutou, vous lui feriez plus de mal que de bien.

A quel âge peut-on donner une friandise à un chien ?

En général, lorsque le chiot que vous avez adopté fait son entrée dans votre vie, il est âgé d’environ 8 semaines. Vous lui apprendrez aussitôt à utiliser son panier, à faire ses besoins dehors, s’assoir quand vous le lui demandez… aussi, dès l’arrivée de votre nouveau compagnon, vous aurez besoin d’avoir quelques friandises sous la main pour entreprendre son éducation !

Friandises pour chien et dressage

On appelle “renforcement positif” la méthode qui consiste à enseigner des ordres à un chien en validant la compréhension et l’obéissance de l’animal par une récompense. Dans l’idéal, vous lui dites “assis”, l’animal s’assoit et vous lui donnez la friandise que vous aviez préparée à son intention. Mais ce n’est pas toujours aussi simple…

La friandise, une récompense exceptionnelle

Au départ, tout se passe bien. Vous ordonnez à votre chien d’effectuer tel ou tel geste, celui-ci obéit, vous le récompensez d’une friandise. Cependant, au bout d’un moment, la perspective de recevoir son biscuit préféré semble ne plus motiver suffisamment votre chien à apprendre les gestes que vous lui enseignez. Pourquoi ? Eh bien, c’est simple : on se lasse de tout, même des bonnes choses et même quand on est un chien… vous avez certainement un peu abusé des friandises données à votre toutou. Or, pour être efficace, il est essentiel que cette dernière demeure une exception.

Que faire ?

  1. Ne vous contentez pas de donner des friandises à votre chien lorsque vous lui apprenez quelque chose. Encouragez-le également à grands renforts de caresses et de compliments afin de ne pas tout miser sur les friandises !
  2. Coupez les friandises que vous lui donnez en très petits morceaux. Ainsi, elles dureront plus longtemps et, surtout, votre chien ne se sentira pas rassasié dès la première bouchée ! Coupée en petits morceaux, la friandise sera également plus facile à distribuer.
  3. Diversifiez les aliments afin d’empêcher votre chien de s’habituer à telle ou telle saveur. Si vous utilisez toujours le même ingrédient pour le récompenser, il finira par s’y accoutumer et la friandise perdra tout son intérêt.
  4. Gardez le meilleur pour la fin. Votre chien doit être conscient que le summum des délices l’attend en fin de parcours, lorsque vous serez arrivé à un résultat satisfaisant. Prévoyez quelques mini-friandises à distribuer au cours de l’apprentissage et une gourmandise plus conséquente (comme un os) qui couronnera le succès de votre chien tout en lui donnant l’occasion d’une pause bien méritée.

Quelles friandises donner à un chien ?

Les friandises du commerce

On trouve vraiment de tout dans le commerce, des mini-friandises à distribuer dans le cadre du dressage aux os à ronger pour une récompense plus importante. Selon les préférences de votre toutou, vous pouvez acheter :

  • De la viande séchée : généralement très appréciée des chiens, elle se présente sous la forme d’oreilles de porc, de bœuf ou parfois d’agneau, de panse ou de nerfs de bœuf
  • Des bouchées aux légumes, à la viande ou aux deux
  • Des os à ronger (qui ont l’avantage de favoriser l’hygiène dentaire du chien)
  • Des sticks croustillants à base de céréales
  • Des filets de poulet nature ou aux légumes
  • Des biscuits à base de céréales, d’huile et de lait, mais aussi de poulet ou de poisson.

Les friandises maison

Vous pouvez également préparer à votre chien des friandises maison, soit en puisant dans vos placards, soit en leur confectionnant vous-même de véritables gourmandises :

  • Vous avez vidé votre boîte de sticks pour chien et vous avez de besoin de friandises pour votre séance de dressage ? Remplissez votre pochette de lardons, de petits morceaux de fromage ou encore de saucisses que vous aurez, au préalable, découpées en petits morceaux. Attention ! Ce type de nourriture est beaucoup plus calorique que les friandises préparées spécifiquement pour les chiens. Vous ne devez vous en servir qu’exceptionnellement, même s’il est évident que votre toutou les appréciera !
  • Vous trouverez en ligne de nombreuses recettes pour gâter votre chien avec de petites douceurs maison, à base de légumes, viande, céréales… N’oubliez pas, cependant, que ces dernières seront dépourvues des conservateurs habituellement utilisés dans les fabrications industrielles. Placez vos biscuits maison dans des boîtes hermétiques et ne les gardez pas plus de 3 jours. Vous pouvez également les congeler pour pouvoir vous en servir plus longtemps.

A proscrire pour vos friandises maison

Si vous décidez de préparer vous-même les friandises de votre chien, vous devez toutefois éviter d’utiliser les ingrédients suivants, nocifs pour l’animal :

  1. la levure de boulanger, souvent mal digérée
  2. le chocolat, stimulant cardiaque et diurétique
  3. l’ail, les oignons, les échalotes, pouvant provoquer des troubles cardiaques
  4. l’avocat, trop riche en matières grasses et pouvant être la cause de troubles gastriques ou du pancréas
  5. les raisins qui, mal digérés, sont source de troubles intestinaux
  6. les noix de macadamia, à éviter absolument car pouvant avoir des effets nocifs sur le système nerveux et digestif des chiens
  7. enfin, le lactose n’étant pas toujours digéré correctement, il est toujours préférable d’éviter le lait et de le remplacer par un autre liquide, notamment par de l’huile.

Quelques idées de recettes

Pour vos friandises maison, privilégiez les mélanges légumes ou fruits et viande, afin d’apporter un maximum de nutriments à votre chien en plus de flatter ses papilles. Voilà quelques idées de douceurs à préparer pour votre petit compagnon à quatre pattes :

  • Cupcakes carottes et foie de volaille : mélangez une tasse de farine à 50 g de carottes râpées et 50 g de foies de volaille coupés en petits morceaux, ajoutez un oeuf et deux cuillères à soupe d’huile végétale. Faites cuire une trentaine de minutes. Vous pouvez utiliser des pommes ou des bananes à la place des carottes, suivant les préférences de votre chien, et vous servir de ces proportions pour la préparation de nombreuses variantes.
  • Biscuits au beurre d’arachide : mélangez une tasse de farine avec une demi-tasse de semoule de maïs et un quart de tasse de bouillon de poulet. Ajoutez 2 cuillères à soupe de beurre d’arachide et faites cuire une vingtaine de minutes.
  • Galettes de poisson : mélangez une boîte de thon, sardine ou saumon en boîte bien égoutté avec 1 tasse de farine, 2 cuillères à soupe d’huile végétale et 1 oeuf. Faites cuire une vingtaine de minutes.

Comment transporter les friandises de votre chien ?

Pour transporter les friandises de votre chien dans le cadre d’une séance de dressage, vous aurez besoin d’une grande sacoche. Non seulement celle-ci sera pratique pour stocker toutes les friandises nécessaires mais, de plus, vous pourrez ainsi les emporter sans les montrer à votre chien, dont l’attention risquerait de se focaliser sur le régal qui l’attend plutôt que sur les ordres que vous lui donnez.

La pochette à friandises

Une pochette à friandises constitue un accessoire pratique vous permettant de garder toujours à portée de main les douceurs prévues pour votre chien, tout en étant libre de vos mouvements.

Choisissez-la de dimensions suffisantes pour pouvoir y glisser facilement la main et distribuer les friandises sans perdre de temps. Dans le dressage, tout est une question de timing !

En tissu lavable, la pochette à friandises est la garantie d’une hygiène irréprochable… n’oubliez pas de la laver régulièrement pour éliminer les odeurs et éviter les moisissures.

La ceinture à friandises

Il s’agit d’une pochette qui s’attache à une ceinture, selon le principe du sac banane. Optez pour une ceinture réglable afin de pouvoir l’adapter à tous les membres de la famille. Vous avez prévu plusieurs types de friandises pour récompenser progressivement votre chien ? Une ceinture dotée de plusieurs poches est l’idéal pour transporter des friandises en tous genres.

Quelques autres (bonnes) raisons de donner des friandises à son chien…

Votre toutou raffole des friandises ? Cela tombe bien. Car les friandises pour chien ne sont pas seulement de précieux outils éducatifs, elles sont également d’irremplaçables vecteurs de bien-être, aussi bien psychologique que physique !

Quand la friandise devient un jeu…

Pour commencer, n’oubliez pas de prévoir quelques douceurs pour les moments de détente et de jeux de votre compagnon à quatre pattes. Récompensez-le en lui offrant :

  • un distributeur de friandises : il s’agit d’un jouet, généralement en caoutchouc, qui contient des friandises cachées. Lorsque votre chien mâchonne le jouet, surprise : ses friandises préférées font soudain leur apparition ! En réalité, le distributeur de friandises pour chien a une finalité cachée, qui est d’apprendre à l’animal à mâchouiller un objet sans l’abîmer. Mais chut, ne le dites pas à votre toutou, tout son plaisir à jouer en serait gâché !
  • une balle à friandises : c’est le même principe que le distributeur de friandises. Le centre de la balle est creux et vous pouvez le remplir avec les friandises de prédilection de votre chien. Lorsque celui-ci pousse la balle avec la patte, celle-ci se met à rouler en répandant son contenu à travers le trou percé à cet effet.

Friandises et médicaments

Vous connaissez le principe du sirop à la fraise masquant une amère potion pour la toux ? De même, vous pouvez utiliser la friandise préférée de votre chien pour l’inciter à prendre un médicament, en camouflant la pilule à l’intérieur…

Friandises et compléments alimentaires

Votre chien souffre d’une carence en vitamines ou en calcium ? Judicieusement choisies, les friandises peuvent alors faire office de compléments alimentaires pour votre toutou. Demandez conseil à votre vétérinaire et lisez bien le détail des nutriments figurant sur l’étiquette quand vous achetez une boîte de friandises pour votre chien.

Des friandises pour faire sa toilette

Contrairement aux friandises pour humains, généralement bourrées de sucre et mauvaises pour les dents, celles des chiens peuvent se révéler de véritables alliées pour l’hygiène buco-dentaire de l’animal ! Notamment, les os à ronger l’aideront à lutter contre la formation du tartre et de la plaque dentaire.

Mon chien a mangé trop de friandises, que faire ?

Disons-le et répétons-le, malgré la grande variété de friandises que vous pouvez offrir à votre chien et l’utilité de ces dernières, n’en abusez pas. Les mauvaises habitudes alimentaires, quelles qu’elles soient, sont susceptibles d’avoir de graves conséquences pour la santé du chien. Cependant, tous les chiens n’ont pas le même appétit, ni le même degré de tolérance. Comment faire pour connaître les limites de votre toutou en matière de friandises ? Et dans le cas où celles-ci ont été malencontreusement dépassées, comment réagir ?

A chaque race, sa dose de friandises

Tous les chiens n’ont pas les mêmes capacités digestives et certains sont plus fragiles que d’autres à ce niveau. Aussi, on ne nourrit pas un caniche comme un berger allemand : cette règle vaut non seulement pour les repas, mais aussi, naturellement, pour les friandises.

Quelques principes de base pour respecter les limites de votre chien :

  1. les grands chiens dotés d’une forte carrure, comme les bergers, bulls mastifs… sont davantage exposés que les autres aux problèmes de type cardio-musculaire. Pour ceux-là, choisissez des friandises possédant une faible teneur en graisses, afin de ne pas risquer de bouleverser l’équilibre musculaire de l’animal. Un chien de petite ou moyenne taille, comme un teckel ou un cocker, supportera mieux un excès de calories, même s’il est toujours préférable de l’éviter.
  2. Certaines races, commme le labrador, sont plus gourmandes que d’autres. Méfiez-vous, car un labrador acceptera toujours volontiers la friandise que vous lui offrez, même s’il a l’estomac plein. A vous, donc, de faire attention…
  3. Choisissez toujours des friandises d’une taille adaptée à celle de la gueule de votre animal. Non seulement parce que celui-ci pourrait se blesser, mais aussi parce que de toutes petites portions, en étant vite avalées, pourraient ne pas avoir l’effet escompté sur le chien, qui les sentirait à peine “passer” !
  4. Demandez à votre vétérinaire quels sont les apports caloriques à ne pas dépasser chaque jour pour votre chien. Effectuez un rapide calcul entre les calories que l’animal absorbe lors de son repas et celles contenues par ses friandises, afin de déterminer combien de douceurs vous pouvez raisonnablement lui donner au cours d’une journée.
  5. Empêchez votre petit compagnon de quémander à table ou de grignoter vos restes. Non seulement il s’agit là de très mauvaises habitudes, qui pourraient déboucher sur des problèmes d’obésité mais, de plus, vous garderez ainsi le contrôle absolu sur le régime calorique de l’animal.
  6. En fonction de vos calculs, n’emportez avec vous, lors des séances de dressage, que la quantité de friandises correspondant au nombre exact de calories pouvant être absorbées par le chien en dehors de ses repas. Ainsi, vous serez sûr de ne pas exagérer, surtout dans le feu de l’action !

Trop de friandises, que faire ?

Vous avez l’impression que votre chien a avalé trop de friandises ? Prenez les mesures suivantes :

  1. emmenez-le faire une promenade et encouragez-le à faire de l’exercice. Cela l’aidera à digérer.
  2. Observez son comportement. S’il vomit, il va rejeter le trop-plein de nourriture absorbé. Assurez-vous cependant de l’absence de sang dans les vomissures et mettez l’animal à la diète complète pendant 12 heures.
  3. Votre chien a l’estomac gonflé, il se tord dans tous les sens sans parvenir à vomir ? Il peut s’agir d’une torsion de l’estomac due à un excès alimentaire, auquel cas vous devez réagir très rapidement, en emmenant votre chien jusqu’à la clinique vétérinaire la plus proche.

Ajouter un commentaire