Comment tondre son chien ?

comment tondre son chien

Les poils de votre chien sont vraiment trop longs, mais vous n’avez pas le temps, l’envie ou le budget nécessaire pour l’emmener chez un toiletteur professionnel ? Il est possible de tondre son chien soi-même à la maison à condition de savoir comment procéder et de posséder le matériel adapté. La technique pour tondre son chien n’est pas compliquée mais dépend de la race du chien. En toilettant votre chien à la maison, vous économiserez le prix de la prestation du toiletteur. Investissez dans le matériel nécessaire et tondez vous-même votre toutou : voilà comment procéder !

Consultez également : comment choisir sa tondeuse pour chien ?

Tondre son chien, pourquoi faire ?

C’est vrai, on peut se poser la question. En effet, étant donné que Mère Nature prévoit toujours tout, si elle a doté les chiens de poils, il doit bien y avoir une raison ! De plus en plus de propriétaires optent pour le toilettage et la tonte du chien à la maison. Alors, les poils de mon chien doivent-ils vraiment être tondus et pourquoi ?

Pour une question d’hygiène

Si votre chien vit en grande partie à l’extérieur, ses longs poils sont le refuge idéal pour toutes les puces et autres tiques qui hantent les campagnes. En les coupant régulièrement, vous prenez une mesure d’hygiène essentielle pour empêcher votre chien de servir de terre d’accueil à ces multiples parasites.

Pour une question de confort

Tondre votre chien aux très longs poils est aussi une question de confort, aussi bien pour vous que pour l’animal : non seulement vous n’avez plus besoin de le brosser trop souvent mais, de plus, vous évitez à l’animal la formation de nœuds dans son pelage. Sans compter qu’une frange qui tombe dans les yeux, c’est très embarrassant, et cela compromet le champ de vision : vous rendez donc service à votre toutou (et évitez ses manifestations d’impatience ou d’agressivité) en la lui coupant régulièrement !

Pour une question d’esthétique

Non pas que votre chien soit forcément plus beau avec les poils ras, mais certaines races, comme les caniches ou les bichons, dont le poil est particulièrement délicat et surtout pousse en continu, réclament un toilettage fréquent afin d’être toujours au mieux de leur forme… et de leur beauté. Sans compter, bien sûr, les concours canins pour lesquels une jolie coupe de poils est incontournable pour se distinguer de la masse !

De quoi ai-je besoin pour tondre mon chien ?

Avant de commencer à tondre son chien, il faut commencer par s’équiper en achetant le matériel adéquate : tondeuse, produits d’hygiène, brosse, ciseau, … Ce matériel vous facilitera la tâche et surtout, sécurisera votre animal pendant la tonte. Pour bien réussir la tonte de votre chien, commencez par vous entourer de tout le matériel nécessaire.

La table de toilettage

Elle n’est pas indispensable (vous pouvez facilement la remplacer par votre table de cuisine à condition de la protéger avec une housse en plastique quand vous toilettez votre chien), mais elle peut néanmoins vous rendre de grands services :

  • pliante, elle se range facilement dans un recoin de votre logement.
  • Dotée d’une potence réglable, sa hauteur est modulable en fonction de votre taille et de celle de votre chien (très pratique si vous avez plusieurs compagnons à quatre pattes ou si différents membres de la famille s’occupent à tour de rôle de la tonte).
  • Associée à une sangle de maintien, elle vous aide à maintenir votre toutou bien en place pendant que vous coupez son poil.

Enfin, perché sur une table (de toilettage ou non) votre chien sera moins tenté de filer et de vous échapper pendant que vous le tondez !

La tondeuse pour chien

De nombreux modèles de tondeuses pour chien figurent sur le marché. Choisissez le vôtre, et les accessoires qui vont avec, en fonction du type de poil de votre chien.

Quelle tondeuse et quels accessoires ?

Lorsque vous achèterez la tondeuse pour tondre votre chien, vous aurez à choisir entre :

  • Une tondeuse semi-professionnelle (généralement dotée d’une seule tête de coupe et adaptée aux pelages réguliers, dépourvus de sous-poil et faciles à entretenir) ou professionnelle (dotée, au contraire, de plusieurs lames et sabots en mesure de s’adapter à différents types de poils).
  • Les différentes têtes de coupe (en fonction du type de poil de votre chien)
  • Le nombre de vitesses de coupe (jusqu’à 3 selon le modèle)
  • Le numéro des sabots (en fonction de la longueur du poil de votre chien)
  • Une tondeuse munie ou non d’un refroidisseur (ce dernier peut être utile pour refroidir les lames pendant la tonte)
  • Une tondeuse avec ou sans fil (sans fil, elle est plus facile à manier, mais elle impose aussi des contraintes de batterie)

Quelle tondeuse pour quel type de poils ?

Ensuite, pour choisir la tondeuse la plus adaptée au poil de votre chien, vous devez bien connaître les caractéristiques de celui-ci (longueur, densité, épaisseur…) :

  • Poils longs et fins (de type « yorkshire ») ou de longueur et densité moyenne (de type « chihuahua ») : une tondeuse semi-professionnelle dotée d’une seule tête de coupe est suffisante
  • Poil mi-long et soyeux (de type « épagneul », « spaniel » ou « cocker ») : brillant et lisse, ce poil est redoutable par sa tendance à s’emmêler et réclame un entretien soigneux, réalisé à l’aide d’une tondeuse professionnelle dotée de plusieurs lames et vitesses.
  • Sous-poil de consistance laineuse, avec des poils épais tendant à s’emmêler (de type « colley », « spitz », « terre-neuve ») : faites impérativement l’achat d’une tondeuse professionnelle dotée de plusieurs têtes de coupe et sabots, qui pourront s’adapter aux différentes couches de poils.
  • Poil bouclé (de type « caniche », « barbet » ou « bichon ») à la croissance continue : une tondeuse professionnelle est également recommandée, surtout si vous voulez vous lancer dans des coupes particulières !

N’oubliez pas de vous procurer également de l’huile en spray pour entretenir les lames de l’appareil entre deux tontes, ou même les regraisser pendant la tonte.

meilleure tondeuse pour chien rapport qualité prix

OMORC Tondeuse Chien Chat Kit Tondeuse Ciseaux Animaux Rasoir Rechargeable Clippers Animaux Professionnels Lame Réglable Bruit Faible 6 Peignes Remplaçables +1 en INOX sans Fil Or
  • 6 Peignes Remplaçables, 1 Paire de ciseaux.
  • Sécurité et efficacité grâce à la lame en titane combinée à la lame en céramique.
  • Rechargeable et sans fil : 60-70 minutes d'autonomie.
  • Moteur silencieux : 60dB.
  • Tondeuse ergonomique et légère.
  • Chargeur universel et brosse de nettoyage inclus.
OMORC Tondeuse Chien Chat Kit Tondeuse Ciseaux Animaux Rasoir Rechargeable Clippers Animaux Professionnels Lame Réglable Bruit Faible 6 Peignes Remplaçables +1 en INOX sans Fil Or
  • 6 Peignes Remplaçables, 1 Paire de ciseaux.
  • Sécurité et efficacité grâce à la lame en titane combinée à la lame en céramique.
  • Rechargeable et sans fil : 60-70 minutes d'autonomie.
  • Moteur silencieux : 60dB.
  • Tondeuse ergonomique et légère.
  • Chargeur universel et brosse de nettoyage inclus.

Tondre mon chien, mode d’emploi

Maintenant que vous avez tout ce qu’il vous faut, il ne vous reste plus qu’à procéder à la tonte ! Oui, mais comment faire ? Au début, il est toujours compliqué de tondre son chien ou de lui faire une belle coupe. Vous devez donc vous renseigner sur la technique pour tondre son chien soi-même. De nombreuses astuces vous aideront à tondre correctement l’animal.

Conseils préliminaires pour tondre votre chien

Vous souhaitez tondre votre chien vous-même mais avez peur que l’animal ne refuse de se laisser faire ? Suivez ces conseils préliminaires, et tout se passera bien !

  1. Habituez votre chien très jeune à la tonte, si possible lorsqu’il est encore un chiot. Une fois que le pli sera pris, il se soumettra plus volontiers à l’opération.
  2. La première fois, prenez quelques gants avant de procéder à la tonte proprement dite. Après avoir posé votre toutou sur la table, caressez-le, rassurez-le. Même si ses poils n’ont pas besoin d’être démêlés, le brosser pendant quelques minutes l’aidera peut-être à se détendre.
  3. Enfin, ayez soin de l’habituer au son de la tondeuse avant d’appliquer celle-ci sur son pelage. Mettez-la en route, faites-la écouter à l’animal et, seulement alors, commencez à le tondre.
  4. Après la tonte, félicitez-le pour sa bonne tenue et n’hésitez pas à le récompenser d’un câlin ou d’une friandise !

Dois-je laver mon chien avant de le tondre ?

Oui, il est préférable de faire prendre un bain à votre chien avant de le tondre, sauf si celui-ci arbore déjà un pelage d’une hygiène impeccable.

  • Peignez votre chien afin de démêler ses poils et de les débarrasser de ses saletés (boue séchée, sable, insectes…) qui pourraient compromettre la qualité de la coupe et endommager la lame de la tondeuse.
  • Plongez-le dans son bain et shampouinez-le avec un produit adapté.
  • Si ses poils sont très longs et que vous avez eu du mal à en ôter les nœuds, utilisez un baume après-shampoing et répétez l’opération de démêlage avant le séchage.
  • Séchez soigneusement les poils de votre chien et brossez-les une dernière fois.

Le pelage de l’animal doit être parfaitement propre, sec et démêlé pour une tonte facile et efficace.

Quelles précautions dois-je prendre pendant la tonte ?

Certaines zones du corps de votre chien sont plus sensibles que d’autres. Afin de ne pas le blesser, vous devrez y prêter une attention particulière pendant la tonte (en réglant la tondeuse sur la plus petite vitesse et en changeant si besoin de lame et de sabot). Il s’agit particulièrement :

  • Des oreilles
  • Des coussinets
  • Des tétines (pour les chiennes)
  • Des articulations
  • De l’anus et des organes génitaux

Dans un premier temps et jusqu’à ce que l’expérience vous fasse devenir un véritable pro de la tonte, il est préférable de couper aux ciseaux les poils autour de ces zones délicates.

Comment tondre votre chien en 4 étapes

Voilà, cette fois-ci, la tonte peut commencer ! Procédez en 4 étapes.

1. Ôtez l’excédent de poils

C’est sur la face, la gorge, la nuque, l’encolure, le dos et la poitrine qu’un chien est généralement le plus poilu. Commencez la tonte en dégrossissant ces parties (dans l’ordre où elles ont été énoncées) :

  • Tenez la tondeuse à l’horizontale
  • Procédez par bandes, dans le sens du poil et de haut en bas
  • Pour une tonte très rase (par exemple sur la poitrine d’un caniche), taillez à rebrousse-poil

2. Tondez les pattes du chien

Passez ensuite aux pattes de l’animal :

  • Etendez-les bien à plat et passez doucement la tondeuse.
  • Prenez garde aux articulations, elles sont fragiles.
  • Servez-vous d’une main pour tendre la peau là où elle fait des plis, de l’autre pour manier la tondeuse.
  • Terminez en coupant aux ciseaux les poils entre les coussinets.
  • Pour le bout des pattes, procédez à rebrousse-poil, en posant la tondeuse à l’endroit de la naissance de l’ongle et remontant doucement vers le haut.

3. Tondez les zones sensibles

Elles doivent être tondues à petite vitesse et seulement après un repérage attentif, surtout si c’est la première fois que vous tondez votre chien. Si vous tondez une chienne, prenez le temps de repérer ses tétines avant de passer la tondeuse sur les flancs et le ventre. C’est primordial pour ne pas la blesser.

4. Coupez les poils restants

Pour les poils tombant sur le museau de votre chien, les zones sensibles sur lesquelles vous n’avez pas osé passer la tondeuse, même à vitesse réduite, ou encore les touffes de poils oubliées ici et là, utilisez des ciseaux.

Tonte du chien : pour aller plus loin

Vous vous posez encore des questions sur la tonte de votre chien ? Voilà nos réponses !

Tous les combien dois-je tondre mon chien ?

Tout dépend de la race de votre toutou, c’est-à-dire de la longueur naturelle de ses poils et de leur vitesse de repousse. On distingue deux catégories :

  1. Les chiens dont la pousse du poil est continue, comme les cheveux humains (c’est le cas des caniches, yorkshires..) : tondez le vôtre au moins 4 fois par an, à chaque changement de saison.
  2. Pour les autres chiens (sauf ceux dont le poil est naturellement ras, comme le boxer ou le rottweiler, et qui n’ont pas besoin d’être tondus), 2 tontes par an (au printemps et à l’automne) sont suffisantes.

A quoi servent les poils de mon chien ?

Non, ce n’est pas un pur hasard ni un caprice de la nature si votre chien a des poils ! Bien au contraire, ceux-ci le protègent :

  • contre le froid en hiver
  • contre les rayons UV en été

C’est pourquoi vous ne devez pas confondre tonte et rasage : les poils doivent être raccourcis en longueur, voire même désépaissis dans le cas d’un pelage laineux, mais en aucun cas vous ne devez les éliminer complètement de la surface de la peau, vous causeriez un grave préjudice à votre toutou !

Tous les chiens ont-ils besoin d’être tondus ?

Non, bien sûr. Si la tonte est indispensable à certains chiens, à d’autres, elle pourrait faire plus de mal que de bien !

C’est notamment le cas :

  • Des chiens dotés d’un poil double ou triple : les bergers allemands, borders collies, huskys, shetlands… dont la fourrure est constituée d’un sous-poil protecteur (muant au fil des saisons afin de s’adapter au climat) et de poils de garde (dont le rôle est indispensable par grosse chaleur). Ces derniers ne sont pas sujets à la mue et ce n’est pas un hasard : il convient de les laisser tels quels.
  • Des chiens à poils ras (labradors, terriers, danois..) dont le pelage rêche ne se prête pas à la tonte. Bien au contraire, celle-ci pourrait l’abîmer de façon irréversible. Brossez le pelage de votre chien à poils ras afin de le débarrasser de ses poils morts et impuretés, mais ne le tondez surtout pas.

Puis-je faire une coupe particulière à mon chien ?

Que ce soit pour des raisons de confort ou d’esthétique, les poils longs de certaines races comme le shih tzu ou le caniche gagneront à être tondus selon un modèle particulier.

Comment tondre mon shih tzu ?

Si vous avez adopté un shih tzu, vous n’ignorez pas qu’il est primordial d’entretenir son poil, non seulement pour le faire beau, mais aussi pour éviter la formation des nœuds ! Quatre possibilités s’offrent à vous :

  1. La coupe « chiot » : malgré son nom, elle convient parfaitement à un chien adulte, surtout en période de mue, moment où le problème des nœuds atteint son summum chez un shih tzu ! Elle consiste à tondre le corps et les pattes et à se contenter de raccourcir les poils sur la queue et la tête.
  2. La coupe longue : à privilégier si vous pouvez consacrer chaque jour le temps nécessaire à votre shih tzu pour le coiffer, éventuellement avec l’aide d’un spray démêlant à utiliser sur poils secs. Comme le nom de cette coupe l’indique, les poils sont laissés longs sur toutes les parties du corps, et simplement raccourcis aux ciseaux tous les mois environ.
  3. La coupe lion : on est un chien lion, ou on ne l’est pas ! Pour faire honneur à la signification de son nom, tondez votre shih tzu sur tout le corps excepté la tête, et créez-lui une crinière à faire pâlir d’envie le roi des félins lui-même…
  4. La coupe japonaise : faites honneur aux racines asiatiques de votre chien (tout droit venu du Tibet) en le tondant… à la mode du Japon, c’est-à-dire en lui permettant de porter le poil long aux oreilles et aux pattes, mais en tondant le reste.

Comment tondre mon yorkshire ?

De même, le poil long et naturellement souple, dépourvu de sous-poil, des yorkshires permet toutes les fantaisies en matière de coupe !

Pour le vôtre, optez pour :

  • Une coupe chiot, qui consiste à rendre à votre toutou l’âme de sa jeunesse en tondant ses poils à une longueur de 3 cm (plus courts, on parlera de coupe Westy, où les poils sont presque ras afin de mettre en valeur les oreilles et le museau)
  • Une coupe s’inspirant d’autres races, comme la coupe pékinois (en laissant pousser les poils sur les oreilles et les pattes) ou la coupe Schnauzer (avec des pattes poilues et un corps tondu de près)

Comment tondre mon caniche ?

Abondant et bouclé, le pelage du caniche se prête à de multiples coiffures. Et comme il repousse vite, vous pouvez le tondre de façon à varier ses looks tout au long de l’année !

  • La coupe lion : la tête, la poitrine et les reins sont poilus, les flancs tondus et des pompons ornent la queue et les pattes.
  • La coupe hollandaise : plus sérieuse, elle consiste à tondre l’animal de façon régulière sur tout le corps, sauf les oreilles, qui restent couvertes de longs poils, et la queue en pompon.
  • La coupe ours en peluche ou « teddy bar » : les poils sont tondus à une longueur moyenne de façon à laisser les boucles se former naturellement, enveloppant la tête et le corps de leurs volutes et donnant au caniche une apparence d’ourson.

Pour votre caniche, vous pouvez également adopter la classique coupe chiot, ou encore, par grosse chaleur, une coupe d’été consistant à éliminer le plus de longueurs et de volume possible.

Bon à savoir : la plupart de ces coupes (« chiot », « nounours », « lion »… conviennent à tous les chiens à poil long (bichon maltais, cocker, spitz, schnauzer…)

Et maintenant, à vos tondeuses !

Informations sur l'auteur

Le Spécialiste Canin

Spécialiste Canin, alias Cédric, est le responsable de Blog Canin. Pour partager sa passion des chiots et des chiens, Cédric a décidé d'ouvrir ce site animalier. Vous y trouverez de nombreux conseils, tutoriels et comparatifs pour en savoir plus sur nos amis les chiens, apprendre à bien s'en occuper ou encore comment bien les nourrir et quels accessoires choisir.

Ajouter un commentaire