Clicker pour chien : comment l’éduquer avec cet accessoire ?

clicker chien

Le clicker est un petit boîtier qui facilite l’éducation des chiens. Le dressage avec un clicker pour chien est une pratique qui se popularise de plus en plus en France ces dernières années. Cette méthode douce et positive est utilisée avec tous types d’animaux, mais principalement avec les chiens, par des particuliers comme par des professionnels. Comment fonctionne le clicker ? Comment bien appliquer la méthode du clicker ? Voici notre guide complet sur le clicker training : les techniques pour utiliser le clicker avec son chien.

Le clicker peut être utilisé comme moyen d’éducation du chien pour régler le problème du chien qui saute sur les gens

Qu’est ce qu’un clicker pour chien ?

Petit boîtier en plastique très simple de quelques centimètres, le clicker pour chien tient très facilement dans la main. Il contient une languette métallique qui, lorsque l’on appui dessus, génère un son sec et court, que l’on pourrait comparer à celui d’un petit claquement ou d’un gros clic (click en anglais, d’où le nom de clicker). Ce son neutre est toujours identique et très facilement reconnaissable, d’où son utilisation avec des animaux. (poules, rats, moutons, chevaux, chiens, mammifères marins…). Cet appareil est utilisé depuis les années 40 pour dresser les chiens de cinéma.

La méthode a ensuite été développée par l’armée américaine à la fin de la seconde guerre mondiale, pour dresser leurs animaux et plus particulièrement les pigeons voyageurs et les dauphins qui devaient acheminer des messages ou placer des engins explosifs. Une méthode ensuite reprise par les parcs présentant des spectacles marins, avant de faire son apparition dans le monde canin et équin dans les années 70. Elle connaît depuis ses débuts un vif succès, grâce à la rapidité d’apprentissage qu’elle offre et connaît un véritable boum dans les années 90.

Utiliser un clicker pour éduquer son chien

La méthode du clicker training est relativement facile à mettre en place pour éduquer son chien. Néanmoins, un minimum de savoir et de pratique est nécessaire pour réussir à dresser correctement son chien au clicker. En tant que maître, vous devez donc commencer par assimiler le principe du clicker training, ses avantages et surtout comment le mettre en place avec votre animal de compagnie.

Le principe du clicker training

Le principe du dressage au clicker est assez simple. Vous devez actionner le clicker à chaque fois que le chien réagit de la bonne manière à votre indication et le récompenser (on parle alors de renforcement positif). En revanche on ignore complètement les autres comportements (on ne crie pas, on ne parle pas, on ne punit pas, etc.). Le son très caractéristique du boîtier permet à l’animal de comprendre facilement que ce qu’il fait est positif et facilite ainsi sa compréhension de vos demandes. C’est une manière de communiquer avec lui, plus simple et plus directe. Durant vos entrainements, le son du clicker sera même votre unique manière de communiquer avec votre chien, ce qui peut être déroutant au début, voire paraître très froid, puisqu’il est déconseillé de parler ou de toucher votre toutou pour qu’il puisse se concentrer sur le clicker.

Le clicker shaping

Une méthode plus complexe appelée le shaping (le façonnage en anglais) permet d’indiquer à l’animal qu’il est dans la bonne voie grâce au clicker, un peu à la manière du jeu chaud/froid. Ainsi, lorsque le chien commence à exécuter ce que vous attendez de lui, vous cliquez et sinon vous ignorez. Cela vous permet de décomposer le mouvement avec lui et de le guider. Une méthode pratique pour les mouvements les plus complexes notamment. Il vous faudra néanmoins réfléchir aux différentes étapes que vous souhaitez enseigner à votre chien au préalable. Par exemple, pour lui apprendre à rouler au sol, la première étape sera « couché », la seconde sera « allongé sur le côté » et la troisième sera « roulé de l’autre côté ». Bien entendu chaque clic sera suivi d’une récompense.

Les avantages du clicker

Le dressage à l’aide d’un clicker est une méthode douce et précise qui permet de ne pas donner d’indications à l’animal qui prêteraient à confusion. De plus, elle ne lui transmet pas votre humeur contrairement à l’ordre oral, parfois empreint de fatigue voire d’impatience et qui peut influencer votre chien négativement. Plus besoin de donner des ordres ou de recourir à la force ou à la contrainte. La méthode du clicker est ainsi moins stressante pour vous comme pour lui. Son son distinct permet de donner une indication claire du comportement à avoir, ce qui favorise l’apprentissage du chien et l’accélère. Le chien devient alors véritablement acteur de cet échange qui se créé. Il propose un mouvement et cherche à reproduire le comportement validé par le clic. Le clicker est une véritable nouvelle manière de communiquer, qui renforcera vos liens avec votre animal et vous permettra de lui inculquer toutes sortes de tours.

Qui peut utiliser cette méthode d’éducation ?

Les professionnels utilisent très souvent cette méthode d’apprentissage, mais elle est aussi très facile d’accès aux particuliers. Que vous ayez un chiot ou un chien âgé, agressif ou agité, vous pourrez utiliser le clicker en observer rapidement des résultats. L’avantage pour les chiens agités est que le son très clair et caractéristique du clicker vous permettra d’attirer plus facilement son attention. Vous apprécierez également l’utilisation du clicker avec un chien agressif, puisqu’il vous permet de lui donner une indication sans le toucher. Bien entendu aucune méthode n’est une méthode miracle et toutes requièrent votre investissement et votre patience pour un résultat à la hauteur de vos attentes.

Les différentes étapes du dressage au clicker

Il convient de commencer le dressage avec des exercices simples et être certain que le chien a bien compris le fonctionnement du clicker. Voici les informations pour bien utiliser la méthode éducative du clicker avec son chien ou son chiot.

Pour mener à bien un clicker training, il est important de ne pas « assommer » le chien avec des indications à tout va. Il vous faut donc mettre en place des séances d’entrainement de 5 à 10 minutes pour que le chien ne se lasse pas et ne voit pas cela comme une corvée. Aussi, privilégiez des endroits familiers pour vos premiers entrainements, afin que le chien soit le moins possible distrait, le temps que les bases soient acquises.

L’association du clicker a un comportement positif

Le dressage avec un clicker est basé sur le renforcement positif d’un comportement. Il est donc important dans un premier temps de faire comprendre au chien qu’entendre le clic est positif. Pour ce faire, la première étape du dressage consiste à actionner le clicker à chaque fois que vous donnez une récompense au chien (par exemple une croquette). Vous répéterez ce geste plusieurs fois d’affilée en veillant à ce que le clic survienne au moment de « l’apparition » de la croquette. Il ne faut pas qu’il s’écoule du temps entre le deux, afin que le chien puisse faire le rapprochement entre le son et la récompense. Une fois que vous aurez enchainé une dizaine de fois l’opération, espacez les clics (et donc les croquettes). Ensuite, après plusieurs clics, attendez quelques minutes que le chien soit distrait ou regarde ailleurs pour actionner le clicker. Si l’association positive est bien intégrée par le chien il devrait réagir aussitôt au son et venir vers vous chercher sa croquette.

L’apprentissage des positions

Une fois que le chien a bien compris l’impact positif du clicker, vous pouvez débuter l’apprentissage à proprement parler. Il est conseillé de commencer des positions simples comme assis ou debout. Cette fois, vous marquerez à l’aide du clicker l’instant précis où le chien se positionne correctement, puis vous lui donnerez sa friandise. Vous répéterez ensuite plusieurs fois de suite cet enchainement, en prenant toujours garde à appuyer sur le clicker dés que le chien s’exécute. Encore une fois, c’est cette action qui permettra au chien de comprendre ce qu’il doit faire et qu’il le fait bien. Une fois le mouvement acquis, vous pourrez ajouter l’ordre oral correspondant « assis », « couché », etc. juste avant que le chien ne le fasse.

Pour l’apprentissage des positions, il vous faudra utiliser au début la croquette pour guider le chien (à la manière d’un leurre). Vous cliquerez ensuite aussitôt qu’il amorcera le geste, ou selon la méthode du shaping, lorsqu’il s’abaisse pour lui montrer qu’il est sur le bon chemin (dans le cas de l’apprentissage du couché par exemple). Une fois le mouvement compris, il vous faudra le faire répéter au chien plusieurs fois afin de bien le lui inculquer, comme nous l’avons expliqué plus tôt.

L’apprentissage du look

Il peut être intéressant également d’utiliser le clicker pour inciter le chien à vous prêter attention lorsqu’il entend le son du clicker. Pour cela tendez le bras avec la croquette loin de vous. Attendez que le chien ne regarde plus votre main mais votre visage pour cliquer et lui donner sa croquette. Répétez ensuite l’action. Le son du clicker pourra ainsi vous permettre de rappeler votre chien en promenade par exemple ou qu’il prête attention à une indication.

Déclencher une action

Au delà de l’apprentissage d’une position, vous pouvez également enclencher un comportement en repérant une action proposée naturellement par votre chien et en la marquant à l’aide du clicker. Par exemple, s’il aboie une fois et que vous souhaitez pouvoir le faire aboyer sur commande une fois, guettez le moment où il le fait et enclenchez le clicker aussitôt puis donnez lui une friandise. Puis, attendez de nouveau qu’il le fasse et recommencez. Enchainez plusieurs fois cette combinaison. Après plusieurs enchainements, faites un geste pour l’inciter à aboyer (ouvrez et refermez la main fasse à lui à la manière d’une gueule par exemple) et cliquez dés que le chien aboie. À la longue le chien associera ce geste à l’aboiement et comprendra que c’est ce que vous attendez de lui.

Se séparer du clicker

Bien entendu, l’objectif final du dressage avec un clicker pour chien n’est pas que vous deviez toujours l’avoir sur vous pour pouvoir donner un ordre ou une indication à votre animal de compagnie. Une fois que les positions ou les comportements ont bien été acquis, l’indication orale ou le geste prendront peu à peu le relais sur le clic. Il est important que vous ne vous transformiez pas non en plus en distributeur de croquettes vivant ! Pensez donc rapidement à vous séparer de l’un et de l’autre avec de l’entrainement.

Ajouter un commentaire