CONSEILS

Un chien peut-il cohabiter avec un chat ?

chien et chat qui cohabitent

cat-and-dog

Votre conjoint rêve d’adopter un chien, tandis que, pour votre part, vous préféreriez largement un chat… Pourquoi ne pas vous faire plaisir à tous les deux en optant aussi bien pour l’un que pour l’autre ? Mais attention, un chien et un chat ne peuvent cohabiter qu’à certaines conditions. En effet, ce n’est pas pour rien qu’on dit de deux personnes ennemies qu’elles sont « comme chien et chat »! Cependant, rassurez-vous : il est tout à fait possible pour une même famille d’accueillir ces deux animaux, à condition, bien sûr, de respecter certaines règles.

Une question de langage

Le plus grand malentendu entre un chat et chien qui, s’il n’est pas résolu, risque de compromettre définitivement toute amitié entre eux ? C’est qu’ils ne parlent pas le même langage. Du coup, les quiproquos sont inévitables et donnent lieu à des situations en apparence cocasses, mais dont les conséquences seront irréversibles au niveau de l’entente de vos deux petits compagnons ! Par exemple, une patte levée ? Dans le langage du chat, c’est une menace. « Ne m’approchez pas, sinon gare ! » ordonne le chat qui lève la patte… alors que le chien y voit, lui, une invitation à jouer, donc tout le contraire ! On imagine sans peine le dialogue de sourds, avec force représailles, qui peut en résulter… Pour contourner cet obstacle et apprendre à votre chat et à votre chien à se connaître suffisamment pour être capables de communiquer, adoptez-les en même temps. Un chiot et un chaton qui grandiront ensemble n’auront aucune peine à se comprendre.

Le partage images2du territoire

Une cohabitation réussie entre un chien et un chat est indissociable d’un partage rigoureux du territoire. Même les meilleurs amis du monde montreront les griffes et les crocs s’ils ne disposent pas, chacun, d’un endroit bien à eux, où ils pourront manger, dormir et se sentir les maîtres absolus en leur domaine. Aussi, ne vous avisez pas de placer les deux gamelles l’une à côté de l’autre, ou pire encore, le panier du chat dans la niche du chien ! De plus, sachez que les chiens, qui ont des réflexes de sociabilité plus développés que les félins, accepteront plus facilement l’arrivée d’un chat à la maison. En particulier, les bergers allemands et les caniches, des races réputées pour leur grande tolérance vis-à-vis des autres animaux, adopteront probablement très vite ce nouveau compagnon à quatre pattes.

Susceptible, moi ? images3

Un chat et un chien vivront d’autant mieux sous le même toit qu’ils disposeront chacun d’un espace personnel, tout en exigeant de vous une absolue égalité de traitement, leur susceptibilité étant à son maximum dans le domaine des câlins, de la nourriture et des récompenses ! Aussi, ne caressez jamais votre chat sans en faire immédiatement autant avec votre chien, et vice-versa. Ne pratiquez le favoritisme sous aucun prétexte… il serait dommage de rompre ce bel équilibre que vous avez eu tant de mal à mettre en place, en suscitant la jalousie de vos nouveaux amis ! Respectez ces règles, et vous assisterez bientôt à des scènes étonnantes : votre chat ronronnant entre les pattes de votre chien, ou votre chien se laissant faire sa toilette par son complice le félin…

images4