SAVOIR

Maladies parasitaires chez le chien : les ectoparasites ou parasites externes (puces et tiques)

tique chien

Pour garder votre chien en bonne santé, il faut le protéger entre autres des parasites externes, appelés ectoparasites. Non seulement ils modifient profondément la peau et le pelage du chien, mais ils créent également des infestations internes, et gravement atteindre la santé du chien. Pour prévenir ces maladies parasitaires, il faut connaître les parasites qui apprécient le chien pour y vivre, se nourrir et y féconder. Dans cet article il s’agit de s’informer sur les ectoparasites (puces et tiques) et de savoir pourquoi et comment lutter contre eux.

Les puces

puce au microscope

Qu’est-ce qu’une puce ?

Les puces sont des insectes. Leur corps est aplati et elles sont dépourvues d’ailes. Les puces des chiens appartiennent au genre « Ctenocephalides canis ».

Comment les puces se développent-elles ?

Lorsque les puces choisissent la fourrure du chien pour s’installer, elles sont peu nombreuses au départ, mais étant très prolifiques (des milliers d’oeufs peuvent être pondus en quelques mois), elles peuvent vite envahir le corps du chien. Les oeufs tombent sur le sol, et s’accumulent dans les tapis, moquettes, parquets… Une fois que les oeuf ont éclos, les larves subissent des métamorphoses pour devenir des puces, qui viennent alors se loger dans le pelage du chien.

excréments puces dans le pelage du chien

Comment la puce s’attaque-t-elle au chien ?

Une fois que l’ectoparasite est sur son hôte définitif, en l’occurence le chien, elle perfore sa peau à l’aide de ses pièces buccales, et aspire du sang grâce à sa trompe après avoir inoculé de la salive anticoagulante.

Comment savoir si votre chien est infesté de puces ?

Vous pouvez bien sûr inspecter chaque centimètre carré du pelage de votre chien, mais surtout, si sa robe est de couleur claire, vous verrez la présence de petits grains noirs, qui sont les excréments des puces, présentes sur la peau de l’animal, et particulièrement en région dorso-lombaire.

Quelles sont les pathologies déclenchées par la présence des puces chez le chien ?

Rôle pathogène direct

Le premier rôle pathogène des puces est direct, peu grave, et se limitant à des démangeaisons. Si vous voyez votre chien arrêter brusquement son activité pour se gratter à l’aide de la patte, et ce plusieurs fois dans de courtes périodes, il y a de fortes chances que des puces, ou tout autre parasite, soient présents et en activité sur sa peau. Chez les chiens fragiles, ils peuvent cependant développer un dermatite provoquée par les piqûres de puces. Cela se traduit par un prurit très important, entraînant des dépilations, voire des plaies de grattage, localisées au-dessus du corps et le plus souvent sur la région lombaire du chien.

Rôle pathogène indirect

Le deuxième rôle pathogène des puces, cette fois-ci indirect, est beaucoup plus grave. Elles peuvent transmettre au chien des bactéries, dont celle responsable de la peste chez l’homme, ainsi que des parasites du tube digestif suite à leur ingestion.

Les tiques

tique dans le pelage du chien

Morphologie des tiques

Les tiques sont des acariens de grande taille, entre 2 et 10 mm, de la famille des Ixolidés. Les femelles sont beaucoup plus grosses que les mâles, car leur corps, de couleur rouge brun, est dilatable au niveau de l’abdomen. Après avoir aspiré du sang, celui-ci gonfle et devient globuleux.

Comment les tiques se nourrissent-elles ?

Les tiques parasites du chien sont principalement du genre « Rhipicephalus sanguineus ». Les tiques se fixent sur la peau du chien, ainsi que les oeufs et larves. Comme pour les puces, elles enfoncent leurs pièces buccales dans la peau et inoculent une salive particulière qui se solidifie en formant une zone de fixation très résistante. Les femelles prennent leur repas (aspiration du sang du chien) une seule fois en grande quantité proportionnellement à leur taille, tandis que les mâles le prennent en plusieurs fois par petites quantités. Le repas terminé, les tiques se libèrent grâce à une autre salive qui dissout la première.

chien infesté de tiques

Comment les tiques s’installent sur le chien ?

Pour s’installer sur un chien, les tiques se placent sur des herbes hautes et attendent sa venue pour lui sauter dessus, tout simplement !

Quelles sont les pathologies déclenchées par la présence des tiques chez le chien ?

Rôle pathogène direct

Le rôle pathogène direct des tiques est important, par une action de fragilisation de la peau du chien, en plus de l’irritation qu’elles provoquent par sa lésion, laissant pénétrer des bactéries, entraînant des surinfections. En plus, le sang prélevé en plus ou moins grande quantité selon la taille de la colonie de tiques présente peut engendrer une anémie chez le chien. Des espèces de tiques agressives, répertoriées en Australie notamment, ont une action toxique sur le chien qui peuvent le conduire à la mort par paralysie des muscles respiratoires.

Rôle pathogène indirect

La présence des tiques a également une influence sur l’immunité du chien. Lors d’une nouvelle infestation, apparaît une hypersensibilité se manifestant par des réactions violentes (prurit). Aussi les tiques peuvent transmettre divers agents responsables de maladies, tels que l’agent de la babébiose, de l’hépatozoonose par ingestion, de l’ehrlichiose (plutôt dans les régions tropicales), de zoonoses, transmissibles aux humains, telles que la fièvre boutonneuse. Pour finir, elles jouent également un rôle accessoire dans la transmission de maladies bactériennes et de viroses, ainsi que d’helminthoses.

Comment se débarrasser de ces ectoparasites ? Un article détaillé sera prochainement en ligne pour vous en informer.

Ajouter un commentaire