RACES

Le lévrier irlandais

lévrier irlandais

A voir également :

Nommé l’irish wolfhound par les irlandais mais également par les anglophones, le lévrier irlandais est le plus grand des chiens de la race des lévriers. Il est même tellement grand qu’il figure dans le top 10 des plus grands chiens de race du monde. Son nom « wolfhound » qui veut dire « chasseur de loup », est significatif du potentiel de cette race, très ancienne puisqu’elle existait déjà dans les premiers siècles après J-C. Importé en Irlande, il fut utilisé pour chasser les loups, et de nombreuses légendes, plus ou moins crédibles pour certaines, circulent à propos de cette race.

lévrier irlandais

Morphologie

Le mâle mesure en moyenne 90 cm au garrot, pour un poids de 60 à 70 kg, sachant que le minimum pour qu’il corresponde à son pedigree est de 79 cm pour 54 kg. La femelle un peu moins puisqu’en moyenne elle mesure 75 cm pour 45 kg, le minimum étant 71 cm au garrot pour 40 kg. Voici donc un chien à la fois très grand, très costaud et musclé, tout en gardant une ligne élancée pour courir très vite, même si c’est nettement moins vite que le lévrier anglais utilisé encore aujourd’hui pour des courses au même titre que des courses hippiques. Ses oreilles, relativement petites, tombantes et repliées vers l’arrière, sont portées par une tête assez longue et pas trop large. Le fouet, long, est légèrement courbé. Son poil est rêche au toucher, de longueur moyenne, avec la particularité d’être plus rude sous la mâchoire et au-dessus des yeux. Le lévrier irlandais peut porter différentes couleurs de robes : gris, bringé, roux, noir et blanc.

lévrier irlandais

Activité

Vous aurez compris que ce chien ne peut vivre en appartement, et même dans une maison sans terrain d’un minimum de surface. Le lévrier irlandais doit pouvoir courir tous les jours pour son épanouissement personnel. Les longues balades dans les bois sont conseillées, durant lesquelles son maître sera épuisé bien avant son chien.

lévrier irlandais

Compétences

Même s’il ne rivalise pas avec le lévrier anglais en pointe de vitesse, il reste un chien extrêmement rapide. Il se démarque toutefois par sa résistance extrême. Ses gènes sont encore imprégnés des longues courses effectuées jadis après les loups, les sangliers et les biches. C’est également un excellent chien de garde, très dissuasif qui ne montre jamais sa crainte éventuelle. Et s’il se sent menacé, il est capable de combattre même s’il sait qu’il sera perdant.

lévrier irlandais

Caractère

S’il n’a pas été dressé dès son plus jeune âge, le lévrier irlandais est à éviter dans une famille avec des enfants. Etant naturellement dominateur, il ne supportera pas les chamailleries enfantines, et risquerait même de mordre. Toutefois il ne cherche pas l’affrontement de lui-même, excepté en face d’un autre mâle. C’est pourquoi bien éduqué, il n’y a aucun problème du moment qu’il connaît précisément sa place au sein de la famille. Son caractère plus ou moins féroce au naturel lui empêche de montrer généralement toute son affection avec son maître, même s’il apprécie sa présence. La femelle est plus douce, comme dans de nombreuses races.

lévrier irlandais

Soins

En tenant compte de la croissance rapide du chiot, il faut prendre soin de nourrir de manière adaptée en demandant conseil à un vétérinaire. Ensuite un aliment industriel de bonne qualité lui conviendra parfaitement, accompagné de viande maigre, plusieurs fois par semaine. Pour l’entretien de son poil, prévoyez une brosse dure, que vous appliquerez sur sa robe une fois par semaine.

lévrier irlandais

Santé

Même si le lévrier irlandais meurt relativement jeune (10-11 ans), il a la chance de ne pas hériter de pathologies connues.

A voir également :