RACES

Le carlin

carlin

Le carlin, un dogue miniature, a des origines chinoises très anciennes. Soit on le trouve craquant, soit hideux, mais il ne laisse pas indifférent ! Il aurait été introduit en Europe par les Hollandais. C’est en Angleterre au 17ème siècle qu’il fut accueilli et que son standard de race fut établi. En France, connu sous Louis XV, les dames le dissimulaient sous leurs nombreux jupons pour dissuader les galants. Poids plume, une allure hors du commun, sympathique et joueur, sociable et calme, il était, tout comme aujourd’hui, apprécié pour sa sensibilité et son affection sans faille.

Morphologie

Le carlin ne dépasse pas les 30 cm au garrot pour un poids compris entre 7 et 8 kg. Il doit être un peu enrobé, mais ni gras ni obèse. Son corps, court et trapu, est tout en arrondis. Sa tête porte d’énormes yeux proéminents, surmontés de petites oreilles semi-tombantes. A l’image d’un bouledogue français, il a la mâchoire inférieure plus longue que la supérieure, ainsi que le nez aplati et retroussé. Son poil court est soyeux. Deux couleurs de robes sont admises pour le standard : le beige (qui varie du sable au fauve), et le noir.

carlin noir

Activité

Le carlin est un chien qui aime jouer mais sans trop se fatiguer. Il aime les  longues promenades cependant, mais à son rythme. Il se satisfait pleinement d’une vie en appartement avec ses quelques sorties quotidiennes, et une longue balade une ou deux fois par semaine.

Compétences

Le carlin est un chien qui, du moment qu’il est en présence de son maître, est bien partout. Sa vocation première est de lui donner de l’affection, mais également aux autres personnes, sans méfiance ni méchanceté. Il n’est d’ailleurs pas très doué ni convaincant comme chien de garde.

carlin dans les bois

Caractère

Le carlin est un chien « pot de colle », qui a du mal à se séparer de sa famille. Il adore les enfants mais se fatigue bien avant eux de leurs jeux. Très discret, il aboie peu.

Soins

Le carlin est un chien délicat concernant son alimentation, mais une nourriture industrielle le contente, avec un peu de viande maigre (100 g par jour). Il est important de lui nettoyer les yeux très régulièrement avec un sérum physiologique, pour éviter la conjonctivite. A cause des nombreux plis de sa peau un nettoyage régulier est préconisé afin d’éviter les infections cutanées. Son poil nécessite peu d’entretien, un brossage hebdomadaire suffit.

carlin agité

Santé

Comme tous les chiens brachycéphales, le carlin est prédisposé au syndrome d’obstruction des voies respiratoires. Il ronfle pendant l’effort et même pendant son sommeil. La chaleur n’est pas ce qui lui convient le mieux et ses yeux sont sujets à de nombreuses maladies oculaires.

Ajouter un commentaire