RACES

Le boxer

boxer

Le boxer est un chien très enthousiaste dans la vie de tous les jours. Plein d’entrain et d’une joie de vivre prononcée, il est parfois turbulent. Il adore jouer, mais bien éduqué, il sera possible de lui inculquer certaines limites. Il peut en parallèle se révéler être un bon chien de garde, car c’est un chien qui est dévoué à son maître. Apparue au 19ème siècle, la race proviendrait des molosses allemands engagés au Moyen-Age dans les combats contre des taureaux. Le boxer est un chien très apprécié aujourd’hui grâce à son caractère sympathique et sa sociabilité, tout en restant très robuste et musclé.

Morphologie

Fortement charpenté, le boxer est de taille moyenne, de 57 à 63 cm au garrot  pour un poids de 25 à 35 kg pour le mâle. Brachycéphale, sa mâchoire inférieure dépasse sa mâchoire supérieure en se recourbant légèrement vers le haut. Ses oreilles sont généralement taillées en pointe et dressées. Sa queue est amputée à la naissance. Son poil est ras et brillant et deux couleurs de robes le distinguent : la couleur fauve unie et le bringé, composé de rayures noires. La présence de taches blanches est admises pour le pedigree.

boxer

Activité

Le boxer est un chien qui a besoin de se dépenser chaque jour, au risque qu’il fasse quelques bêtises à cause du trop plein d’énergie. L’appartement n’est pas le lieu le plus propice pour son épanouissement personnel. A moins de l’emmener au moins trois fois par semaine en grande balade où il pourra courir à en perdre haleine.

Compétences

Le boxer est un chien courageux et tenace, parfait pour le gardiennage, car il n’hésite pas à aboyer pour prévenir à la fois les intrus et son maître. Avec un peu de fermeté pour lui rappeler qui est le dominant, il reste un chien obéissant, mais qui a besoin qu’on le lui rappelle régulièrement.

boxer

Caractère

Le boxer est un chien très affectueux et très gentil, même avec les inconnus, du moment qu’il a compris qu’ils n’étaient pas un danger pour lui-même et son maître. Un maître relativement jeune et dynamique est le mieux, à moins qu’il s’agisse d’une adoption et que le chien a dépassé les 6 ans. La femelle qui a mis bas est très maternelle, c’est une explication du bon équilibre mental du boxer.

Soins

Le boxer a un féroce appétit généralement. Il est important de faire attention à son alimentation, surtout s’il se dépense peu ou irrégulièrement. Des aliments industriels de bonne qualité suffisent cependant à le contenter. Concernant son poil, il suffit de le brosser régulièrement avec une brosse douce.

boxer

Santé

Le boxer meurt assez jeune puisqu’il ne dépasse pas généralement les 10 ans. Il est en effet victime de nombreuses pathologies génétiques telles que l’apparition de tumeurs et d’arrêts cardiaques, et est plus sensible aux rhumatismes que de nombreuses autres races.