CONSEILS

Conseils pour l’accouplement de votre chienne

accouplement chienne

Il est naturel que vous souhaitiez que votre chienne se reproduise. Pour cela, vous devez savoir comment fonctionne la reproduction et vous informer au préalable sur tous les soins et l’attention que vous devrez porter non seulement à la mère mais également aux petits. Voici les deux premiers conseils de base :

Conditions d’accouplement

Une chienne ne doit jamais être accouplée avant l’âge d’un an, et après huit ans.

Le mâle doit provenir d’une lignée saine sans pathologies autres que celles inhérentes à sa race.

Trouver l’étalon

Il existe dans les forums spécialisés d’éleveurs de chiens des propriétaires d’étalons qui proposent leurs services, moyennant un ou plusieurs chiots ou une rémunération. Vous trouverez aussi dans les clubs de races le mâle qui convient à vos critères, sachant que vous devez vous attarder sur son aspect physique, mais aussi son caractère.

Pour de meilleures performances du mâle, on emmène généralement la chienne sur son territoire afin que celui-ci se sente en confiance. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez faire accoupler votre chienne deux fois à deux jours d’intervalle.

schéma accouplement chiens

La période pour accoupler la chienne

Les chaleurs durent 21 jours, et se divisent en deux périodes égales : durant la 1ère, la vulve grossit et laisse s’écouler un liquide d’abord opaque puis teinté de sang. cela signifie que les parois de l’utérus sont prêtes à recevoir les ovules fécondés. Au bout de 10 à 14 jours, les écoulements deviennent incolores. C’est entre ce moment et la fin des chaleurs que la femelle est la plus réceptive à l’accouplement. Il ne faut pas le louper car c’est la seule période où la chienne est réceptive à l’accouplement.

Pour le mâle il n’y a en revanche aucun problème de période du moment qu’il est à maturité sexuelle, à condition  que la femelle dégage des phéromones qui lui indiquent son état sexuel. C’est le cas quelques jours avant qu’elle ne soit sexuellement réceptive, ce qui explique que le chien soit si souvent attiré par une chienne en chaleur mais pas encore dans la fameuse période décrite plus haut. Attention aux morsures dans ce cas, car si le mâle est trop embarrassant, elle se montrera très agressive pour le repousser.

Le rituel avant l’accouplement

Le mâle tourne autour de la chienne comme s’il voulait jouer avec elle. Il est en fait en train de lui demander son autorisation. Il doit quand même attendre un petit moment avant de s’accoupler qu’elle ne mette sa queue de côté pour lui signifier qu’elle lui donne son autorisation.

chiens collés après accouplement

L’accouplement

Le mâle monte la femelle par derrière, lui tient les flancs avec ses antérieurs et son pénis pénètre son vagin. Le vagin se ferme alors autour du pénis et forme ce qu’on appelle le verrouillage. Il est fréquent que, même une fois l’accouplement terminé, les chiens restent collés, postérieur à postérieur, car le vagin se dilate à nouveau au bout de 30 minutes à peu près, afin qu’aucune fuite de sperme ne se produise. Il suffit alors d’attendre que la nature fasse son travail et quand ils se sentiront prêts et n’auront pas de douleurs, les chiens se détacheront naturellement.

A part quelques règles bien précises à connaître et à respecter, il n’est pas bien compliqué de faire saillir sa chienne. Mais il faut respecter les choix de celle-ci, car comme chez les humains, les chiennes peuvent ne ressentir aucune attirance pour certains mâles et refuser l’accouplement. Il faudra alors passer à un autre étalon.