CONSEILS

Comment élever un chien dans un appartement ?

images

Vous adorez les chiens et songez à en adopter un, mais vous vivez en appartement et vous avez peur qu’un compagnon à quatre pattes ne soit malheureux dans un espace aussi exigu ? Vous vous trompez. Il est tout à fait possible d’élever un chien dans un appartement, à condition de respecter certaines règles fondamentales.

Règle numéro 1 : bien choisir la race de votre chien

little-dog-1448127834bcp

Il est toujours préférable de choisir une race adaptée à la vie en ville quand on s’apprête à accueillir un toutou dans un appartement. Ainsi, les chiens de chasse (terriers, lévriers, bouviers…) sont à proscrire. Traditionnellement élevés au grand air, ces animaux risqueraient de dépérir dans un logement étroit. Pour des raisons logistiques, évitez également les chiens de grande taille, comme les bergers, les dogues… Au moment de choisir la race du chien qui va partager votre vie, réfléchissez également à la question de l’hygiène. N’optez pas pour un chien dont vous pouvez déjà prévoir qu’il perdra de grandes quantités de poils ! Par exemple, un labrador est non seulement un grand chien qui a besoin d’exercice, mais de plus, il mue deux fois par an, ce qui devient très vite invivable dans un petit espace ! Heureusement, les races de chien adaptées à la vie en appartement ne manquent pas : Yorkshires, Chihuahua, bouledogues, caniches…

Règle numéro 2 : lui enseigner la propreté

petit_chien_lion_in_riga_1

Qu’on vive à la campagne ou en ville, l’apprentissage de la propreté fait partie intégrante de l’éducation d’un chiot. Cependant, les choses sont tout de même différentes pour un animal qui évolue les trois quarts du temps dans un jardin et un chien qui vit en appartement, un espace de vie partagé par toute la famille. La principale difficulté qui se pose au propriétaire citadin d’un chien ? Parvenir à anticiper ses besoins, en le sortant suffisamment souvent pour qu’il puisse se soulager dehors, et non dans un coin de la cuisine ! Au départ, récompensez-le d’une friandise et d’un compliment chaque fois qu’il fait ses besoins à l’extérieur, mais ne le punissez pas quand il arrose votre carrelage. C’est une question de patience : au bout de quelques mois, votre chien et vous parviendrez à une parfaite synchronisation entre ses besoins et votre emploi du temps, et vos promenades quotidiennes deviendront efficaces à tous points de vue !

Règle numéro 3 : assurer son bien-être

images

Pour assurer le bien-être d’un chien dans un appartement, deux choses sont essentielles : lui transmettre un sentiment de sécurité d’une part, et lui aménager un univers confortable de l’autre. Procurez-vous un panier douillet et tous les accessoires nécessaires à sa vie quotidienne, et réservez-lui un coin bien spécifique de votre intérieur, où il aura ses habitudes de sommeil et d’alimentation. Très jeune, le chiot s’acoutumera spontanément aux bruits de la ville, mais il est préférable que vous l’habituiez progressivement à côtoyer des voitures depuis le trottoir, le chaos de la circulation risquant, au départ, de l’effrayer. Assez rapidement, cependant, votre nouveau compagnon découvrira que la vie urbaine est non seulement l’occasion de se dégourdir les pattes plusieurs fois par jour, mais aussi, éventuellement, de côtoyer d’autres chiens, un élément essentiel à son bien-être. Aussi, emmenez-le aussi souvent que possible se promener dans des espaces verts où il pourra entamer – et cultiver – un minimum de vie sociale.

Un dernier point : si vous décidez d’adopter un chien déjà adulte, assurez-vous qu’il est déjà acoutumé à la vie en appartement. Autrement, vous risqueriez d’avoir beaucoup de mal à changer ses habitudes !